Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La révélation des pyramides

  • Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
 #23625    par bongo
 lundi 14 janvier 2013 à 21:07
soralien a écrit :Tu te trompe, ces définitions sont laxistes
En quoi c'est laxiste ? Je ne vois rien de plus rigoureux que la définition de l'espèce humaine.
soralien a écrit :
Bongo :
Non, tous les hommes ne viennent pas de l’homme de Cro-Magnon

Alors là, c’est moi qui te demandes quel formation tu as eu ? explique moi de quel homme vient l’homme moderne alors ? car je parles des hommes d'aujourd'hui.
L'homme de Cro-Magnon c'est un groupe d'homme qui a vécu et peint dans la région de Cro-Magnon. Ce groupe d'homme n'est pas l'ancêtre de tous les hommes sur terre.

Essaie encore tu as presqu'appris à faire des citations.
soralien a écrit :
Minata :
Toi tu semble croire qu'un australopithèque est un homme moderne, un être humain, mais non. A mon avis c'est pour ça que ton raisonnement ne tient pas.

Très laxiste de discuter là dessus, car ça ne change rien a mon raisonnement globale, de plus, Le fait qu'un australopithèque soit un être humain se discute.
Ca change tout.
Australopithèque = -6 millions d'années
Homo sapiens = -200 000...

Au fait ? quelles sont les conditions qui permettent le développement des sciences ?
 #23628    par soralien
 lundi 14 janvier 2013 à 23:15
Bongo :
En quoi c'est laxiste ? Je ne vois rien de plus rigoureux que la définition de l'espèce humaine.

Toi peux être que tu trouves ça rigoureux, mais PAS la plupart des scientifiques ainsi que wikipédia :
« La définition du genre Homo reste floue et varie selon les critères retenus ; le principal critère reste le volume de la boîte crânienne. » (à la fin de cette page) http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_évolutive_des_homininés )
Bongo a dit :
Essaie encore tu as presqu'appris à faire des citations.

merci
Bongo :
Ca change tout.
Australopithèque = -6 millions d'années
Homo sapiens = -200 000...

Justement, même avec ces conditions, je reste sur la même position, donc tu t’es bien trompé en disant ça car je ne change pas mon raisonnement : Je parles toujours de à partir d'environ 6 millions d’années (séparation la plus importantes au niveau morphologique qui a permis la « naissance » d’animaux noétiques).
Bongo :
Au fait ? quelles sont les conditions qui permettent le développement des sciences ?

Une seule condition : il faut une forme de société.

[Modération Kyss191: Quand tu cites, tu es prié d'indiquer le pseudo de la personne cité sans le modifier,ni le tourner en dérision Y-1 ]
Dernière modification par kyss191 le mardi 15 janvier 2013 à 11:10, modifié 1 fois. Raison : Mise au point.
 #23630    par bongo
 mardi 15 janvier 2013 à 12:53
soralien a écrit :
Bongo :
En quoi c'est laxiste ? Je ne vois rien de plus rigoureux que la définition de l'espèce humaine.

Toi peux être que tu trouves ça rigoureux, mais PAS la plupart des scientifiques ainsi que wikipédia :
« La définition du genre Homo reste floue et varie selon les critères retenus ; le principal critère reste le volume de la boîte crânienne. » (à la fin de cette page)
Sauf que je parle de la définition d'espèce.
 #23634    par soralien
 mardi 15 janvier 2013 à 18:29
bongo a écrit :soralien a écrit:
Bongo :
En quoi c'est laxiste ? Je ne vois rien de plus rigoureux que la définition de l'espèce humaine.

Toi peux être que tu trouves ça rigoureux, mais PAS la plupart des scientifiques ainsi que wikipédia :
« La définition du genre Homo reste floue et varie selon les critères retenus ; le principal critère reste le volume de la boîte crânienne. » (à la fin de cette page)
Sauf que je parle de la définition d'espèce.


Mais justement, j’ai dis ça parce que la définition de l'espèce humaine DÉPEND de la définition de l'homo (http://fr.wikipedia.org/wiki/Espèce ). De plus, il n'y a pas que le facteur biologique qui définit l'espèce humaine, tout les scientifiques ne sont pas d'accord là dessus. Peut être ne semble tu pas voir ce que je veux dire, c'est pour ça que tu t'attaches a ce vocabulaire laxiste qui ne change pas ma vision. Je vais tenter de m’expliquer plus clairement :

Il y a des choses qu'on sait, mais SURTOUT des choses qu'on sait pas sur les hominiNés (a 99,9999999 pour cent on sait rien de ce qui sait réellement passé entre 6 millions d’années et aujourd’hui, et je suis larges.) Donc réfléchissons rationnellement :

Ce que l'on sait :
1) « l'être humain » a un ancêtre commun AVEC le chimpanzé qui date d'environ 6,5 Ma ( ça s’est fait progressivement : " Selon une équipe de la Harvard Medical School à Boston, cette séparation s'est faite vers la fin du Miocène, il y a moins de 6,3 Ma" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_sapiens ) )
2) la morphologie des homininés ( qui est lié a la lignée humaine ou qui EST la lignée humaine ) s'est distingué de la morphologie des chimpanzés par un caractère noétique.
4) quelques fossiles (http://fr.wikipedia.org/wiki/Hominina ) :
Sahelanthropus tchadensis > (-7 Millions d'années)), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé « Toumaï. »
Orrorin tugenensis > (-6 Millions d'années)
Ardipithecus kadabba ramidus > (-5,8 à -5,2 Millions d'années)
Ardipithecus ramidus > (-5,8 à -4,5 millions d'années)
• Kenyanthropus platyops > (-3,5 à -3,2 Millions d'années)
• Australopithèques graciles
Australopithecus anamensis > (-4,2 à -3,8 Millions d'années)
Australopithecus afarensis > (-4,1 à -3 Millions d'années), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé « Lucy. »
Australopithecus bahrelghazali (-3,5 à - 3 Millions d'années), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé « Abel. »
Australopithecus africanus > (-3,5 à -2,5 Millions d'années)
Australopithecus garhi > (-2,6 Millions d'années)
• Paranthropes ou australopithèques robustes
• Australopithecus aethiopicus > (-2,7 à -2,3 Millions d'années)
• Australopithecus boisei > (-2,4 à -1,2 million d'années)
• Australopithecus robustus > (-1,8 à -1,5 million d'années)
• représentants du genre Homo
• Homo rudolfensis > (-2,4 à -1,8 million d'années)
• Homo habilis > (-2,5 à -1,8 million d'années)
• Homo georgicus > (-1,8 à -1,2 million d'années), probablement le premier représentant du genre Homo hors d'Afrique.
• Homo ergaster > (-2,2 à -1 Million d'années)
• Homo antecessor > (-1,2 million d'années à -700 000 ans)
• Homo erectus > (-1 Million d'années à -300 000 ans)
• Homo heidelbergensis > (-600 000 à -200 000 ans)
• Homo helmei > (-500 000 à -300 000 ans)
• Homo neanderthalensis > (-250 000 à -28 000 ans)
• Homo sapiens idaltu > (-195 000 à -154 000 ans)
• Homo rhodesiensis > (entre -300 000 ans et -125 000), l’Homme de Rhodésie.
• Homo floresiensis > (-95 000 à -12 000 ans), l'Homme de Florès.
• Homo soloensis2 > (-95 000 à -12 000 ans)
• Homo sapiens > (-200 000 ans à nos jours), l'Homme actuel.

Regarde bien celui ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sahelanthropus_tchadensis

5) Les épreuves principales qu'ils ont affronter : Des centaines de milliers de crise biologique plus ou moins apocalyptique ainsi que le temps.
6) Ils n’avaient pas de véritable prédateur qui pouvaient leur faire face pour les empêcher de « dominer » un endroit.

Ce que l’on ne sait pas :

1) Quels étaient vraiment leurs pratiques sociales ?
2) Quels forment de sciences ont ils créer ?
3) Ce sont ils affronter entre eux par moments ?

Ce que l’on déduit avec ce que l’on a :

1) ils n'ont pas que suivit une ligne biologique, mais aussi une ligne historique qui n'est pas entièrement linéaire.

Ceux que l'on peut supposé :

1) il y a eu ( en terme de quantité ) LARGEMENT plus de sciences développés durant ces 6 millions d’années que nous en 5 mille ans.

2) Parmis toutes ces sciences qui ont pus existé, certaines nous ont probablement dépassés (en termes de rationalité globale bien sur, car les axiomes sont diverses et variés, et dépendent d'une forme de langages, ça veut pas dire « civilisation plus avancées » )

Rappel : les sciences ne se limitent pas a la mathématique et a la physique, c'est un domaine bien vaste.
 #23640    par bongo
 mardi 15 janvier 2013 à 22:29
Dans ce cas pourquoi arrêter arbitrairement ton choix sur -6 millions ? pourquoi tu ne vas pas plus loin ?

Si demain le chimpanzé disparaît, tu remontes la lignée à - 10 ? avec le premier ancêtre commun avec le gorille ? Je trouve ton choix arbitraire.

Je te rappelle que la définition d'espèce qui remporte le consensus est :
La définition la plus communément admise est celle du concept biologique de l'espèce énoncé par Ernst Mayr (1942) : une espèce est une population ou un ensemble de populations dont les individus peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles.
Tu remarqueras que c'est indépendant de la définition d'homo, où je suis d'accord c'est complètement arbitraire.

Le coeur de mon argumentation reste l'augmentation régulière de la taille du cerveau de nos ancêtres, passant de 400 cm^3 à 1700 cm^3 en 6 millions d'années.
Ce que j'affirme, c'est que les ancêtres de l'homme moderne (l'espèce homo sapiens) n'ont pas développé une quelconque science avant 200 000 ans (date de l'apparition d'homo sapiens), pour preuve nous avons toute une collection de silex, biface etc... et pas d'objet plus évolué (requérant une température plus élevée pour leur fabrication, là je parle de chimie des métaux, par exemple l'or qui ne se corrode pas en raison de ses propriétés de métal noble).
La raison physiologique est la taille du cerveau, insuffisant pour développer un langage articulé, et un langage écrit, passage obligé pour la transmission des connaissances.

A partir du moment où tu parles de dissimulation de ces preuves, tu ne peux prouver ce que tu racontes. Est-ce que tu admets au moins cela ?

Comme l'a dit mimata, et moi-même plusieurs fois, il n'y a pas non plus de trace géologique dans le carottage. Même si la nature a effacé les preuves (fossiles, etc...) elle n'a pas pu effacer des preuves dans la composition de l'air, puisque suivant ton exemple, ils ont eu plus de temps que nous pour perturber l'atmosphère avec des rejets de combustibles fossiles. Si tu nies l'utilisation de l'énergie fossile, il faudrait expliquer quelle source d'énergie ils utilisaient, puisqu'une société développant des sciences est forcément énergivore.
 #23645    par soralien
 mercredi 16 janvier 2013 à 01:20
bongo a écrit :Dans ce cas pourquoi arrêter arbitrairement ton choix sur -6 millions ? pourquoi tu ne vas pas plus loin ?

Parce que c’est à partir de l’homininé ( apparue il y a 6 Ma environ ) que "nous" commençons à développer « l’intelligence » ( car elle n’est pas due uniquement à la taille du cerveau ). C’est à partir de ce moment qu’on devient à peu près bipède et qu’on commence à ne plus avoir beaucoup de prédateur pour commencer à éventuellement mettre en place des formes de sociétés.
bongo a écrit :Si demain le chimpanzé disparaît, tu remontes la lignée à - 10 ? avec le premier ancêtre commun avec le gorille ? Je trouve ton choix arbitraire.

C’est la bipédie relative de la diversité des australopithèques qui me fait pas aller plus haut. De plus, c'est le moment le plus lointain ou il pourrait y avoir la première "intelligence humaine."
bongo a écrit :Le coeur de mon argumentation reste l'augmentation régulière de la taille du cerveau de nos ancêtres

Tout a fait d’accord avec toi. D’ailleurs, je pense que "nous" sommes noétique depuis justement que "nous" sommes homininé, car c’est à partir de ce moment que les caractéristiques noétiques ceux sont développés. J’admet que leur intelligence n’étaient surement pas égales à la notre, cependant, un certains bon sens me dit que même avec un « petit » cerveau noétique, on peut penser que ces être noétiques, qui n’ont relativement pas eu de prédateur et qui ont existé pendant plusieurs millions d’années, ont certainement créé des sciences. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Science )
bongo a écrit :il n'y a pas non plus de trace géologique dans le carottage. Même si la nature a effacé les preuves (fossiles, etc...)

Les outils de forage sont trop limités. En fait, toutes les techniques d’observations sérieuses sont extrêmement limité, en plus d’être difficiles dans ce domaine, c'est ça le problème, c'est pour ça que je cherche à être logique au vu surtout de ce qu'on sait et de ce qu'on sait pas :
« Or aujourd’hui, l’archéologie programmée se trouve dans une situation très délicate, alliant des moyens généralement très réduits à des règles comptables de plus en plus inadaptées et tatillonnes. Qui plus est, ces règles varient d’une région à l’autre au gré des usages. »
( http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N33129 )
donc imagine la paléontologie
bongo a écrit :elle n'a pas pu effacer des preuves dans la composition de l'air

Peux tu m’expliquer comment avoir des preuves dans l’air ? ( As tu bien pris en compte les crises biologiques ? )
bongo a écrit :il faudrait expliquer quelle source d'énergie ils utilisaient, puisqu'une société développant des sciences est forcément énergivore.

Décidément, je crois aussi que depuis le début, on s'entend pas sur la définition de science. Je répète que les mathématiques sont une science, et sans parler des maths saches qu'il y a plein de sciences qui ne sont pas énergivore.


On ne prend pas le problème de la même manière. Ne vois tu pas l'ignorance ENORME que nous avons du passé ? Je ne dis surtout pas qu'il faut être mystique dans sa démarche, je dis que des preuves rationnelles ne sont pas que matérielles. Depuis le début, je ne nie pas et je n'affirmes pas de thèses, j’y émet une possibilité, en fonction d'une certaine probabilité.
Est ce que tu t’es intéressé a ce que ce qu’on ne peut pas savoir pour l’instant par la science exacte ?
De plus, si notre civilisation viendrait à mourir maintenant, sache qu’il n’y aurait plus aucune traces de nos industries aux bout de plusieurs milliers d’années seulement ( elles se transforment, et "il n'y aurait" plus aucune trace de notre « science moderne » ).

pour finir, voici CECI : http://www.hominides.com/html/actualite ... 2-0078.php
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 18