Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La révélation des pyramides

  • Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
 #24325    par bongo
 samedi 23 février 2013 à 11:59
J'ai enfin pris le temps de voir le premier documentaire posté dans le premier lien de ce topic.

Le documentaire rappelle un certain nombre de questions d'actualité :
- la conception des pyramides
- la taille des pierres
- la durée de la construction qui est sujette à polémique (20 ans ?)
- la fonction des pyramides

Je voudrais débattre de la deuxième partie.
En effet, le documentaire semble révéler des notions cachées dans ces pyramides, comme par exemple :
- le nombre d'or
- pi
- la définition moderne du mètre
- la vitesse de la lumière
- la précession des équinoxes
- un alignement (sur une géodésique) de sites archéologiques majeurs (30° par rapport à l'équateur, allant de l'Île de Pâques, Nazca, Gizeh, Petra, le Pakistan, le Cambodge, etc...)


Dans la 2ème vidéo postée, une partie très intéressante parle du fonctionnement actuel des sciences, comme quoi il y a un paradigme dominant, qui exclut volontairement des anomalies inexplicables, mais il oublie de mentionner les révolutions, c'est à dire des faits s'accumulant, contestant la théorie dominante, puis la renverse. Sur cette partie, je ne saurai que recommander la lecture de l'ouvrage de Thomas Kuhn : "La structure des révolutions scientifiques".

Ensuite la vidéo essaie d'expliquer la similitude de certaines civilisations qui n'auraient pas eu de contact entre elles, notamment certaines connaissances astronomiques avancées, contrastant avec des connaissances rudimentaires qu'ils n'avaient et qui semblent être inexplicables. La vidéo suggère l'existence d'une autre civilisation qui aurait disparu il y a 12 000 ans, et qui aurait légué ces connaissances.

Conclusion
Ce que je retiens : ces deux documentaires sont des exemples qui montrent que nos connaissances scientifiques ne sont pas figées dans le marbre, et qu'il est important d'exercer un sens critique sur tous ce que nous croyons savoir, y compris tous les documentaires que nous pouvons visualiser.
 #24329    par bongo
 samedi 23 février 2013 à 14:00
Je fais volontairement un poste différent du précédent (le précédent était un avis général sur les deux documentaires).

Ce poste se focalise sur un point précis du 1er documentaire. Je voulais revenir sur la 1h18, là où l'on explique la connexion entre le mètre, la coudée, pi et le nombre d'or.

Un peu plus tôt dans le documentaire, on expliquait que la coudée valait 0.5236 mètre.
Ensuite ils ont fait un dessin : un cercle d'un diamètre unité (de l'unité que l'on veut en fait).
Les connaissances de géométrie élémentaire donnent la relation entre le diamètre d'un cercle est son périmètre :
P = πD
Ensuite, dans le documentaire, ils expliquent que si l'on divise la circonférence du cercle par 6, l'on obtenait la coudée si le cercle faisait 1 mètre de diamètre :
π/6 = 0.52359878

Donc le documentaire voulait expliquer que la coudée est reliée au mètre par une relation un peu compliquée.

Ensuite, il est expliqué qu'il y avait une relation avec le nombre d'or :
5π/6 = φ²

En fait on sait que : φ² = φ + 1
φ = (1+racine(5) )/2 = 1.61803399
φ² = 2.61803399
5π/6 = 2.61799388

Est-ce que vous partagez la même compréhension que moi ?

Ensuite à un moment du documentaire (1h26), ils interrogent Jean-Louis Basdevant (professeur de physique quantique) sur une mesure inscrite dans les pyramides donneraient un indice sur la vitesse de la lumière, je n'ai pas du tout compris cette partie. Sachant qu'une vitesse, est la donnée d'une longueur, et d'une durée. Ils n'ont parlé que de longueur...
 #24331    par soralien
 samedi 23 février 2013 à 16:41
La théorie de la culture populaire qui dit que des esclaves ont construit des pyramides est sans fondement sur le plan historique, il faut savoir qu’a cette époque, il n’y avait pas d’esclaves en Egypte. En fait, d’après nos prestigieux historiens hérodote et Diodore de Sicile, c’est l’intelligence et la foi des égyptiens de l’antiquité qui a permis de bâtir les pyramides, bien plus que la force physique.

bongo a écrit :Conclusion
Ce que je retiens : ces deux documentaires sont des exemples qui montrent que nos connaissances scientifiques ne sont pas figées dans le marbre, et qu'il est important d'exercer un sens critique sur tous ce que nous croyons savoir, y compris tous les documentaires que nous pouvons visualiser.


Oui mais qu'est ce que "l'es connaissances scientifiques" pour toi ? Les connaissances des sciences exactes ?

bongo a écrit :Donc le documentaire voulait expliquer que la coudée est reliée au mètre par une relation un peu compliquée.


je penses que 6 coudées = pi mètres
 et 5 coudées = nombre d’or au carré mètres. 


bongo a écrit :Ensuite à un moment du documentaire (1h26), ils interrogent Jean-Louis Basdevant (professeur de physique quantique) sur une mesure inscrite dans les pyramides donneraient un indice sur la vitesse de la lumière, je n'ai pas du tout compris cette partie. Sachant qu'une vitesse, est la donnée d'une longueur, et d'une durée. Ils n'ont parlé que de longueur...


Ils parlent de valeurs purement mathématiques, il faut faire abstraction des unités de mesures :
π x 230,366 (√2-1) = 299,773 m

et vitesse de la lumière = 299 792 458 m / s
 #24344    par bongo
 samedi 23 février 2013 à 20:26
soralien a écrit :Ils parlent de valeurs purement mathématiques, il faut faire abstraction des unités de mesures :
π x 230,366 (√2-1) = 299,773 m

et vitesse de la lumière = 299 792 458 m / s
Ah oui ce sont des chiffres de ce genre que j'ai vus. Je n'ai pas vraiment compris comment ils en arrivent là.

Par contre... tu es bien d'accord avec moi que si la seconde était définie différemment, ce ne serait pas du tout cette valeur... donc c'est forcément corrélé avec une idée d'étalon de temps sinon je ne comprends.
 #24347    par soralien
 samedi 23 février 2013 à 22:12
bongo a écrit :Par contre... tu es bien d'accord avec moi que si la seconde était définie différemment, ce ne serait pas du tout cette valeur... donc c'est forcément corrélé avec une idée d'étalon de temps sinon je ne comprends.


Mais la seconde, comme le mètres, est une unité de base du système international. Donc si elle était définit autrement, il nous faudrait tout de même une unité de base similaire qui rentrerait dans les unités SI (aux incertitudes de mesures près). Donc même si la définition de la seconde correspond bientôt à une seconde intercalaire, la seconde restera une mesure physique de temps.
 #24358    par bongo
 dimanche 24 février 2013 à 12:12
soralien a écrit :Mais la seconde, comme le mètres, est une unité de base du système international.
C'est pourquoi il y a un étalon (par exemple déposé au musée de Sèvres), jusqu'à ce qu'on définisse le mètre et la seconde différemment.
Sinon comment tu mesures une vitesse sans étalon ?
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18