Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Les battements du temps

  • Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
 #24490    par mecastOrm
 mardi 5 mars 2013 à 23:37
Un petit documentaire que j'ai pris plaisir à regarder,mais je trouve l'aspect philosophique...lourd ><

Y-16

[youtube]4gHdNcfc0lc[/youtube]
http://www.youtube.com/watch?v=4gHdNcfc0lc
Dernière modification par MIMATA le mercredi 6 mars 2013 à 12:12, modifié 1 fois. Raison : Intégration de la vidéo directement dans le message
 #28332    par Othmane Lougrari
 jeudi 7 novembre 2013 à 00:14
Bonjour
Je vais considérer que le terme temps n'existe pas, et je peux aborder mon sujet librement.
Selon le paradoxe des jumeaux j'ai tiré une idée:
Prenons deux particules: la première est immobile; la deuxième voyage à la vitesse de la lumière.
- La première se comporte selon les lois de la physique habituels, "un vieillissement" et je ne veux pas dire un vieillissement temporel mais un vieillissement physique.
- La deuxième se déplace à la vitesse de la lumière, le temps pour cette particule s'écoule lentement, cela ne veut rien dire puisque ce n'est pas le TEMPS qui est mesuré ici mais c'est le comportement des composants de cette particule en se déplaçant à cette vitesse, un changement de son état (elle ne vieillit pas comme la première).
Ma question est: pourquoi la deuxième vieillit moins que la première?
Je suppose que:
Tout objet en état immobile ou même en mouvement avec des vitesses trop négligeables par rapport à la lumière, il est susceptible d’être influencé par l'espace-temps, il se passent des interactions à la vitesse de la lumière entre le tissue de l'espace-temps et cet objet, ces interactions qui caractérisent ce changement d'état de l'objet et son vieillissement.
Autant que cet objet se rapproche de la vitesse de la lumière il à tendance à s’échapper de ces interactions et il garde son état d'origine il glisse dans le tissue de l'espace-temps et il créé son propre espace qui es parallèle à l'espace-temps sans qu'ils n'entre en interaction l'un avec l'autre.
 #28340    par bongo
 jeudi 7 novembre 2013 à 10:54
Othmane Lougrari a écrit :Je vais considérer que le terme temps n'existe pas, et je peux aborder mon sujet librement.
Tu veux exposer une théorie personnelle ?
Othmane Lougrari a écrit :Selon le paradoxe des jumeaux j'ai tiré une idée:
Prenons deux particules: la première est immobile; la deuxième voyage à la vitesse de la lumière.
L’analogie s’arrête étant donné que pour les deux jumeaux, aucun ne voyage à la vitesse de la lumière l’un par rapport à l’autre.
Si tu veux on peut considérer que le deuxième voyage à une vitesse arbitrairement proche de celle de la lumière.
Il faut bien garder à l’esprit que le premier jumeau se considère au repos et le deuxième voyage, mais le deuxième jumeau peut très bien faire le même raisonnement : c’est lui qui est au repos, mais c’est le premier qui voyage.
Othmane Lougrari a écrit :- La première se comporte selon les lois de la physique habituels, "un vieillissement" et je ne veux pas dire un vieillissement temporel mais un vieillissement physique.
- La deuxième se déplace à la vitesse de la lumière, le temps pour cette particule s'écoule lentement, cela ne veut rien dire puisque ce n'est pas le TEMPS qui est mesuré ici mais c'est le comportement des composants de cette particule en se déplaçant à cette vitesse, un changement de son état (elle ne vieillit pas comme la première).
Tu oublies que c’est le point de vu du premier jumeau.
Mais le deuxième jumeau voit exactement la même chose, il voit qu’il vieillit normalement, et le premier vieillit au ralenti.
Othmane Lougrari a écrit :Ma question est: pourquoi la deuxième vieillit moins que la première?
Parce qu’en calculant le temps propre de chaque jumeau (ce temps propre est un invariant, ça veut dire qu’en changeant de référentiel, on trouve toujours la même valeur), on voit que le temps propre deuxième jumeau est plus petit que celui du premier.
Ceci crée un paradoxe étant donné que les deux points de vu devraient être équivalents. En fait ce n’est pas le cas, étant donné que le deuxième est obligé à un moins de revenir, ce qui élimine l’équivalence des référentiels et brise la symétrie entre les deux jumeaux.
 #28352    par Othmane Lougrari
 samedi 9 novembre 2013 à 00:29
Je suppose que le temps est un moyen adapté par notre cerveau pour s’échapper de la non compréhension d'un phénomène compliqué et loin de notre capacité pour l'identifier.
C'est quoi le temps.? si on ne peut pas le maitriser, on ne peut le modifier. on ne peut dire qu'on a arrêté le temps.
 #28357    par bongo
 samedi 9 novembre 2013 à 19:17
Certaines théories réfléchissent sur le temps, je vise la quantification canonique des variables de connexion d'Ashtekar, et les géométries non commutatives.

Certaines interprétations disent que le temps est une illusion, et que la sensation du temps pourrait provenir d'une connaissance incomplète d'un système.
 #28360    par Othmane Lougrari
 dimanche 10 novembre 2013 à 00:56
Y a t il des formules qui calcule le temps?
Prenons un exemple:
La pression, la temperature, le volume, masse... On peut la calculer, on peut la augmenter ou la diminuer... Ainsi pour toutes les autres grandeurs.
Le temps on ne peut ni le modifier, ni l'arrêter, ni l'augmenter ni le diminuer. Rien, il avance tout droit tout seul sans aucune loi. Y-27