Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Le trou noir : infini ? + Modélisation 3D

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #28739    par lsh97
 samedi 7 décembre 2013 à 19:32
Le trou noir "absorbe" la matière présente aux alentours. Savez-vous si cette absorption est infinie ?
Et si cette absorption est infinie, cela signifierait que sa température est infinie ? (J'ai regardé le sujet sur la température sans qu'il m'apporte de réponses..)
Sauriez-vous comment modéliser numériquement un trou noir ? (Sur un logiciel de 3D, peut-être à partir d'une équation..)
Merci !
 #28746    par MIMATA
 samedi 7 décembre 2013 à 23:16
Bonjour,

Tant qu'un trou noir a de la matière à sa portée, il l'absorbe. Quand il n'y en a plus, il reste en attente jusqu'à la prochaine masse qui s'approcherait trop près.

Je crois justement que tout le problème est là. Les équations ne marchent plus avec les trous noir et les variables prennent des valeurs infinies.
Etant donné qu'aucune information ne sort d'un trou noir, il est impossible de faire un modèle numérique. Tout au mieux peut-on modéliser son environnement jusqu'à l'horizon des événements.
 #28751    par bongo
 dimanche 8 décembre 2013 à 00:27
Bonjour,

Je confirme bien ce que dit mimata, un trou noir peut absorber autant de matière qu'il y a de matière qui se présente à lui. Je rappelle juste qu'un trou noir dont le rayon est plus faible que son rayon de Schwarzschild (rayon qui ne dépend que de sa masse).
Pour visualiser les choses, il suffit de prendre comme exemple la terre. Tu es bien d'accord qu'il n'y a pas de limite au nombre de météorites qui puissent tomber sur terre ?

Quant à la température d'un trou noir c'est un peu plus compliqué que cela. Cela fait partie de ce que l'on appelle la thermodynamique des trous noirs. Un certain Jacob Bekenstein a travaillé sur la dynamique des trous noirs et a remarqué que certaines équations décrivant l'évolution de l'aire de l'horizon des événements se comportaient comme l'entropie. Stephen Hawking a montré qu'un trou noir avait une entropie et pouvait être caractérisé par toutes les grandeurs courantes de la thermodynamique, y incluant la température. Lorsqu'un corps a une température, ce corps rayonne, donc un trou noir rayonne. Le calcul montre que plus un trou noir est massif et plus il est froid. En rayonnant, un trou noir perd de la masse et se réchauffe.

En fait les équations de la relativité générale savent très bien décrire l'environnement d'un trou noir, et même en deçà du rayon de Schwarzschild, cependant l'on ne sait absolument pas ce qu'il s'y passe au centre. Pour les personnes connaissant la métrique de Schwarzschild, il est vrai qu'il se passe quelque chose de bizarre au rayon dit de Schwarzschild, cependant, cela est dû à un mauvais choix de coordonnées (il n'y a pas de problème par exemple avec les coordonnées de Kruskal Szkeres).

Pour ce qui est d'un modèle numérique, ça dépend ce que tu veux modéliser.

Dans cet exemple, Alain Riazuelo a fait un modèle de la perturbation de l'espace-temps au voisinage d'un trou noir :
[youtube]A_KBd0kSlAc[/youtube]

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Quéstions sur l'univers le big bang et l'infini
par Discorde » mercredi 21 mars 2018 à 00:03 » In L'Univers
4 Réponses 
 2554 Vues
 Dernier message de Damien7400
 jeudi 22 mars 2018 à 12:40