Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La matiere noire produite par les etoiles

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #30346    par ddamio
 mercredi 26 mars 2014 à 20:24
Supernova a écrit : Alors pourquoi ne pas te simplifier la vie en n'utilisant que le terme matière noire ?
Et puis d'ailleurs, tu nous as même pas décrit comment était constitué cette fameuse "lumière noire"


Je ne complique pas, j'apporte une consistance à cette matière, la matière noire même si c'est la même chose est une matière inconnue, je lui donne une consistance donc un nom plus approprié.

La lumière noire est une ondes électromagnétiques atrophié invisibles par l'œil humain et par ses outils de détection, sa particule est le photon que l'on pourrait nommer (non découvert donc il faut donner un nom) photon atrophié, son flux est disparate et non continu; Le photon atrophié occupe le vide stellaire et éloigne les galaxies les unes des autres. Comme expliqué au premier paragraphe cette lumière invisible à été produite en même temps que le big-bang piégée dans les étoiles, elle en ressort en lumière visible, voir le laser à hydrogène d'Einstein à cette adresse "http://fr.wikipedia.org/wiki/Laser". Les étoiles pièges la lumière, constituées d'hydrogène, elles agissent comme le ferait un laser et la libère. Les trous noirs sont l'antimatière des étoiles, ils pièges la lumière visible et restitues des photon atrophiés.
 #30350    par bongo
 mercredi 26 mars 2014 à 21:31
Ce que tu décris ressemble aux neutrinos.

Cependant, le problème est que l'on attend de la matière noire froide, donc pas faite de rayonnement. En effet, le problème de la matière noire chaude est le problème de la formation des structures en top down. Si la matière noire est constituée de particules légères voyageant approximativement à la vitesse de la lumière, alors la matière s'est hiérarchisée en formant d'abord les grandes structures, puis petit à petit des petites structures.

Hors ce que l'on observe c'est l'inverse, l'univers est homogène à grande échelle, mais pas à petite échelle, la matière s'est hiérarchisée en bottom up, des petites structures vers les grandes structures, ce qui induit de la matière noire froide.

Même s'il y a beaucoup de neutrinos ou de photons, leur masse totale n'est pas suffisante pour constituer la matière noire. (25% de la densité d'énergie).
 #30351    par ddamio
 mercredi 26 mars 2014 à 21:57
bongo a écrit :Ce que tu décris ressemble aux neutrinos.
Hors ce que l'on observe c'est l'inverse, l'univers est homogène à grande échelle, mais pas à petite échelle, la matière s'est hiérarchisée en bottom up, des petites structures vers les grandes structures, ce qui induit de la matière noire froide.


La lumière noir étant produite par les trous noirs pourrait avoir des caractéristiques différentes de la lumière visible, elle pourrait être d'approche ascendante, elle serait ainsi impropre à s'approcher de la matière mais plutôt à s'en éloigner comme en imageant des aimants opposés, ce qui fait que seules les étoiles lors de l'explosion d'une supernova pourraient l'absorber. Si les nuages de gaz contenaient autant d'hydrogène que de lumière noire (ou matière noire pour faire plaisir à Supernova)?
 #30358    par bongo
 jeudi 27 mars 2014 à 10:25
ddamio a écrit :
bongo a écrit :Ce que tu décris ressemble aux neutrinos.
Hors ce que l'on observe c'est l'inverse, l'univers est homogène à grande échelle, mais pas à petite échelle, la matière s'est hiérarchisée en bottom up, des petites structures vers les grandes structures, ce qui induit de la matière noire froide.

La lumière noir étant produite par les trous noirs pourrait avoir des caractéristiques différentes de la lumière visible,
Un trou noir étant caractérisé par une température et une entropie, émet des radiations comme un corps noir. Les radiations émises ne dépendent que de la température. Donc ici, tu appelles lumière noire, des ondes radio. (c'est ce que les trous noirs émettent, vue leur température de quelques millionièmes de Kelvin).
ddamio a écrit :elle pourrait être d'approche ascendante, elle serait ainsi impropre à s'approcher de la matière mais plutôt à s'en éloigner comme en imageant des aimants opposés, ce qui fait que seules les étoiles lors de l'explosion d'une supernova pourraient l'absorber.
Je ne vois pas où est la logique dans cette déduction, pour ne pas dire raccourci complètement arbitraire.
ddamio a écrit :Si les nuages de gaz contenaient autant d'hydrogène que de lumière noire (ou matière noire pour faire plaisir à Supernova)?
Il y a 5 fois plus de matière noire que d'hydrogène, c'est observé dans la courbe de rotation des galaxies, ainsi que dans le spectre de puissance du rayonnement fossile cosmologique (les fameuses ondes acoustiques de baryon, 2ème et 3ème pics).
 #30362    par cosmoslolo
 jeudi 27 mars 2014 à 10:41
un peu plus d'infos:
j'ai trouvé l'article assez simple a comprendre

http://www.savoirs.essonne.fr/thematiqu ... b516d1b400

Voici aussi ce que j'y ai lu....rien de sort d'un trou noir...

Trous noirs : le côté obscur de la force

Attention : énergie noire ne veut pas dire trou noir ! Il existe en effet dans l’univers des objets dans lesquels la matière est tellement concentrée que rien ne peut en sortir. Pas même la lumière. Ces ogres de l’espace n’en émettent donc aucune. Ce sont les terribles trous noirs. Les plus gros débusqués à ce jour ont la masse de plusieurs millions de soleils ! Mais comment les détecter ? Et bien, si un tel monstre est invisible, les scientifiques peuvent quand même déceler indirectement sa présence en observant les effets qu’il produit sur son environnement. En effet, irrésistiblement attiré, du gaz y plonge en tourbillonnant et en s’échauffant très fortement. Il peut aussi se former des jets de particules de haute énergie expulsés au loin. Enfin, la vitesse anormalement élevée d’étoiles qui semblent attirées par une masse énorme mais invisible, peut trahir la présence du glouton.

Source : http://www.savoirs.essonne.fr/thematiqu ... b516d1b400
Dernière modification par MIMATA le jeudi 27 mars 2014 à 11:35, modifié 2 fois. Raison : Fusion de 2 messages successifs. Ne postez pas plusieurs fois de suite. Utilisez la fonction "Editer" pour modifier un message. Ajout de la balise de citation. Ajout du lien vers la source.
 #30371    par bongo
 jeudi 27 mars 2014 à 11:38
cosmoslolo a écrit :Voici aussi ce que j'y ai lu....rien de sort d'un trou noir...
Et bien tu peux essayer de lire cette page, ça reste bien-sûr théorique, comme l'existence des trous noirs est théorique, mais personne n'en doute.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message big bang, matiere noire ,energie sombre
par monkeyDgio » lundi 5 juin 2017 à 13:18 » In Le Big Bang
7 Réponses 
 3322 Vues
 Dernier message de bongo
 mardi 13 juin 2017 à 09:33
Nouveau message Theorie sur la matiere noire et sur la theorie du tout
par Mad scientist Will » mercredi 29 juin 2016 à 20:42 » In Archives
6 Réponses 
 1594 Vues
 Dernier message de Edji
 dimanche 3 septembre 2017 à 19:11
20 Réponses 
 3751 Vues
 Dernier message de Markus Bloch
 samedi 16 juillet 2016 à 11:54
Nouveau message Questions sur les trous noirs et la matière noire
par jet » samedi 18 août 2018 à 12:37 » In Les trous noirs
35 Réponses 
 67019 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 17 octobre 2018 à 17:51
31 Réponses 
 6138 Vues
 Dernier message de Markus Bloch
 vendredi 22 décembre 2017 à 15:36