Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Structure interne de Vénus : Appel à participation

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
 #34878    par MIMATA
 samedi 2 mai 2015 à 16:01
Je ne sais pas trop...une question de viscosité peut-être.
 #34896    par MIMATA
 dimanche 3 mai 2015 à 16:28
Pourquoi devrait-elle tourner forcément moins vite ?
Il me semble que l'expérience de la patineuse prouve l'inverse, quand elle ramène ses bras, elle tourne plus vite et quand elle les écarte, elle ralentit... Donc la partie la plus petite devrait tourner plus vite que la couche externe, d'autant qu'elles ne sont pas solidaires.
La Lune y est aussi peut-être pour quelque chose vue qu'elle tend à ralentir la rotation de la Terre. Ceci pourquoit expliquer que le noyau qui est liquide, n'est pas autant ralentit que la croûte car d'une part il est légèrement plus éloigné et d'autre part il est visqueux ce qui limite les frottement avec l'écorce rigide et fait qu'il serait moins freiné.
J'ai aussi entendu parler du fait que l'eau terrestre pourrait jouer le rôle d'un lubrifiant permettant la dérive des continents et facilitant le déplacement des plaques tectoniques...
A vrai dire, je n'ai pas la réponse à cette très bonne question, j'émets juste des hypothèses qui me semblent probables.
 #34907    par pere uranus
 lundi 4 mai 2015 à 12:31
Si nous n'avons pas encore de réponses, nous pourrions choisir parmi les hypothèses que nous propose Mimata.
La plus séduisante d'entre elles me parait être : la Lune.
La Lune, par ses éloignements et rapprochements successifs de la Terre, ralentirait et accélèrerait sa rotation axiale.
La vitesse de la graine par inertie libre dans son magma ne serait jamais raccord avec celle de son enveloppe sauf à un "moment" : l'inversion de vitesse comme dans une dynamo lorsque l'induit à l'arrêt est à la même vitesse que l'inducteur, à l'arrêt aussi, plus de jus n'en sort.
Cette hypothèse expliquerait entre-autre l'absence d'activité magnétique de la Terre sur certaines périodes mais principalement l'inversion de ses pôles magnétiques tout au long de son existence.
Mais revenons à Venus et sa structure interne : mon hypothèse serait donc qu'elle n'a pas d'activité magnétique ou si peu parce-qu'elle n'a pas de Lune.
Je sais que ces arguments seront vite combattus par les membres du forum, c'est ce qui le rend si vivant....
 #34908    par MIMATA
 lundi 4 mai 2015 à 12:46
La responsabilité de la Lune est effectivement crédible car Vénus et la Terre ayant à priori la même structure, il faut bien expliquer ces différences fondamentales que sont la différence de vitesse de rotation et le fait d'avoir ou non un champ magnétique. Pour la rotation, il est prouvé que la Lune a eu une influence sur la variation de la vitesse de rotation de la Terre en la ralentissant. Pour Vénus, on avance le rôle de son épaisse atmosphère.
Pour le champ magnétique, ça semble corrélé à la rotation donc c'est plausible. Il se peut aussi que la Lune avec ses effets de marrée sur la Terre ait ralenti le processus de refroidissement et ait permit au coeur de notre planète de rester plus chaud que celui de Vénus qui, bien que n'étant pas solidifié, est probablement moins chaud que celui de la Terre.

Ceci dit, c'est peut-être l'inverse !
D'après ce document, les auteurs avancent qu'au contraire, le noyau serait plus chaud mais ne posséderait pas de graine permettant les mouvements de convection nécessaire à la formation d'un effet dynamo. La rotation du noyau ne serait pas à l'origine d'un champ magnétique, seuls les mouvements de convection autour d'une graine le permettrait. Le noyau de Vénus serait donc plus chaud et la pression serait moins importante que pour la Terre ce qui ne permettrait pas au fer de se solidifier et de former une graine.
C'est aussi avancé ici.
Mais par contre, sur Wikipédia français, la présence d'un noyau solide, une graine donc, est mentionnée...

La Lune ou la vitesse de rotation de la planète n'auraient donc rien à voir dans ce processus...

Mon modèle présente une graine... 0-icon_rolleyes il faudrait peut-être que je la supprime de mon modèle...mais comment savoir quel est le modèle le plus crédible : l'hypothèse de l'absence de graine ou celle de de l'absence de rotation du noyau ?
 #35893    par Edji
 vendredi 17 juillet 2015 à 22:12
MIMATA a écrit :C'est pas faux...mais on va dire qu'en fait il s'agit d'une vue de la planète non pas en la regardant tourner mais comme si elle était fixe et que c'est l'observateur qui tournait autour


Salut Big-Boss.

Ça faisait un moment mais, je viens de faire un tour sur le site, et j'ai pu voir que Vénus tourne maintenant dans le bon sens... Baie des aires...
Serait-ce un effet de mon impitoyable tatillonnisme déplacé ? (et superfétatoire)

Je ne veux y croire...

Supers tous ces nouveaux trucs !! Encore bravo.