Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La géante cachée

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
 #35659    par MIMATA
 mercredi 1 juillet 2015 à 18:32
Edji a écrit :Ah bon... Alors, on arrête toutes les recherches alors ? On stoppe la science et on s'en remet au destin ? Ton approche épistémologique est plutôt curieuse.

Bien sûr que non, il faut continuer à étudier les confins du système solaire et chercher tout ce qu'on peut. Je dis juste que rien ne permet de dire qu'il existe une géante cachée.
 #35661    par Edji
 mercredi 1 juillet 2015 à 19:49
MIMATA a écrit :Je dis juste que rien ne permet de dire qu'il existe une géante cachée.



Bah non. Tu dis que toute hypothèse est une impasse tant qu'on ne l'a pas prouvée.

Après, je suis bien d'accord avec toi. Rien ne permet de dire qu'une géante hante (joli...) les confins de notre sysol. Mais, même si moi je n'y crois pas trop, rien, pour l'instant, ne permet de dire (d'affirmer) le contraire...
 #35665    par Cyril
 mercredi 1 juillet 2015 à 20:45
Oui, mais il y'a une limite !
Il ne faut pas entrer dans le paradoxe : Tant qu'on ne le vois pas, rien ne prouve qu'il n'existe pas !

Car cette phrase voudrais dire que même si toutes les preuves sont réunis contre l'existence de cette objet, et bien il peut tout de même exister car on ne la pas vu !!

Cela na plus de sens si vous me suivez Y-8 !

Donc, à un moment, les recherches en vain, il faudra "avouer" que l'objet rechercher n'existe pas ! Car aucun signe de sa présence n'a était perçu, on en conclu donc qu'il n'existe pas.

L’absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.


Dans un certain contexte oui. Mais il ne faut pas le prendre au pied de la lettre !
 #35674    par Edji
 mercredi 1 juillet 2015 à 23:22
Cyril a écrit :Il ne faut pas entrer dans le paradoxe : Tant qu'on ne le vois pas, rien ne prouve qu'il n'existe pas !


Ceci n'est pas un paradoxe. CF le mythe de la caverne...

Cyril a écrit :Car cette phrase voudrais dire que même si toutes les preuves sont réunis contre l'existence de cette objet, et bien il peut tout de même exister car on ne la pas vu !!


Ça, c'est un paradoxe. Si TOUTES les preuves sont là... CF la caverne à l'envers.

Cyril a écrit :Cela na plus de sens si vous me suivez Y-8 !
*

Bah non du coup, pas bien.

Cyril a écrit :Donc, à un moment, les recherches en vain, il faudra "avouer" que l'objet rechercher n'existe pas !


Donc, si on avait fait ça pendant plus de 30 ans avec les trous noirs, il n'existeraient pas !! (à nos yeux quoi).
Et le vaccin anti-cancer n'existe pas non plus... Mais que font-ils avec tout cet argent récolté chaque année ?

L’absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.


Cyril a écrit :Dans un certain contexte oui. Mais il ne faut pas le prendre au pied de la lettre !


Quel contexte ? Et, oui, il faut, il faut le prendre au PIED de la lettre. Et surtout pas autrement.

Tous ceux qui le prennent autrement ne valent pas mieux que les débiles conspirationnistes qu'ils combattent. Ils valent même bien pire. Car ils s'enferment dans une démarche qui est hors de toute raison. Et ceux qu'ils combattent sont hors de toute raison.

Cet argument devrait être une arme, et non un bouclier contre certaines lacunes que les plus purs scientifiques ne peuvent pas (encore?) expliquer. Ils croient fermer la porte. Pour moi, en se servant de ça comme contre-argument, tout aussi fallacieux que ceux qui l'utilisent à des mauvais desseins, ils ne ferment pas la porte, ils la dégondent !! et laissent le champ encore plus ouvert aux plus pires théories fantaisistes... Dixit les gars !! (et les filles)

Moi, je veux bien de la zététique. Et puis même : j'abonde. Mais, Majax ? Qu'a-t-il prouvé ? Qu'a-t-il donné à la science. Rien de plus, voire même pire que ceux qu'il combat (avec raison hein).

N'oublions jamais, jamais, que Einstein ne croyait pas (du tout) aux trous noirs. Pour lui, l'absence de preuve était bel et bien la preuve... de ? Devinez... Malgré les maths qui envisageaient le contraire. Sur le sujet, il n'était pas mieux qu'un des gros cons de zozo d'alien théory (l'émission de merde sur f..k off TV). Pourtant... Les trous noirs existent. On en est sûrs aujourd'hui (presque, car on ne les voit pas avec nos yeux. Alors ??).

Pour revenir à la question de la planète "X", perso, je n'y crois pas trop. La littérature que j'ai lue ne m'y incite guerre. Cependant, quand je vois que des gens très sérieux et subventionnés pas des états continuent de la rechercher... Je me dis que, oui, l'absence de preuve etc...

Sinon, aux vues des dernières nouvelles du détecteur à plusieurs centaines de millions de dollars (dont j'ai oublié le nom) qui dit qu'il n'a toujours pas trouvé de matière noire, on devrait fermer boutique. Pourtant, un budget de 1 milliard de dolls vient d'être débloqué pour un détecteur plus puissant. Alors ? C'est quoi ce bordel ? Elle existe ou pas ? Pour le savoir, faudra peut-être aller plus loin... Jusqu'à ce qu'un détecteur à 100 millions de milliards de dolls nous dise : non, là, c'est IRRÉFUTABLE ; la matière noire n'existe pas. Jusqu'à la preuve de l'absence...
 #35681    par MIMATA
 jeudi 2 juillet 2015 à 01:13
Tu as une façon d'insulter les gens qui manque un peu de tact je trouve...ou alors j'ai, là encore, mal compris.

Je maintiens qu'on ne peut pas prouver que quelque chose n'existe pas et que par conséquent l'assertion "l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence" n'a pas de sens et est employée abusivement et à tord et à travers en astronomie pour affirmer l'existence de chose non prouvée et non prouvables. Si tu veux me persuader du contraire, explique moi comment on fait pour prouver que quelque chose n'existe pas ?

Mais tout ce débat n'est que rhétorique, donc finalement on s'en bat les steaks.

La soit disant géante cachée n'existe pour le moment que dans la têtes de ceux qui veulent y croire et rien ne tend à prouver son existence réelle. Pour le reste, Dieu seul le sait comme dirait l'autre. Et en l'absence de preuve, il est raisonnable de penser que cela n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire.
 #35682    par Edji
 jeudi 2 juillet 2015 à 01:59
MIMATA a écrit :ou alors j'ai, là encore, mal compris.


Heu... oui, sans aucun doute.

MIMATA a écrit :Je maintiens qu'on ne peut pas prouver que quelque chose n'existe pas et que par conséquent l'assertion "l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence" n'a pas de sens


Pour moi, preuves données je t'ai : on peut. (Terre plate, mouvement perpétuel, système solaires extravagants, fourmis à 21852.4 pattes (sur Terre uniquement) etc etc

MIMATA a écrit :ou employée abusivement et à tord et à travers en astronomie pour affirmer l'existence de chose non prouvée et non prouvables.


Ça, je suis to-ta-le-ment d'accord. Mais ça ne veux pas dire qu'on ne pourra jamais prouver l'improuvable actuel (CF : les trous noirs).

MIMATA a écrit :Si tu veux me persuader du contraire, explique moi comment on fait pour prouver que quelque chose n'existe pas ?


On réfute. jusqu'à avoir la preuve de ce qu'on avance. Comme pour l'inverse....

MIMATA a écrit :Mais tout ce débat n'est que rhétorique,


Absolument.

MIMATA a écrit :donc finalement on s'en bat les steaks.


Ben, ça dépend du point de vue sur lequel tu te positionnes. D'un point de vue épistémologique, c'est un régal. D'un point de vue cosmologique, on peut en discuter après 5 bières quoi...

MIMATA a écrit :La soit disant géante cachée n'existe pour le moment que dans la têtes de ceux qui veulent y croire et rien ne tend à prouver son existence réelle.


J'ai jamais dit le contraire vieux...

MIMATA a écrit :Pour le reste, Dieu seul le sait comme dirait l'autre. Et en l'absence de preuve, il est raisonnable de penser que cela n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire.


Oui, mais non. C'est bien pour ça que je débat de ce chiasme merdique. Et dieu n'a rien à voir dans tout ça. Bon dieu !! 0-icon_mrgreen . En l'absence de preuve, il est beaucoup plus raisonnable (au sens socratique) de penser que cela peut exister. Jusqu'à la preuve du contraire bien entendu. C'est ce qui pousse les chercheurs à chercher. Sinon, on arrête la science et on va à la pêche quoi... Ou faire de l'astro avec des loupes... (c'est un gag).

Tu lis mal, moi, la planète X, là, oui, je m'en, bat les steaks (en plus, j'y crois pas vraiment je l'ai dit 1500000 fois). Mais, pour moi, tu ne peux pas dire qu'une hypothèse sans résultat tangible est une vaine recherche. Tu confonds la zone 51 avec la grotte Chauvet...

Cette petite phrase t'ulcère car elle est l’apanage des trous de balle de la cosmo-ufo-complo-etc-logistes. C'est tout à ton honneur (et c'est VRAI). Mais, vraiment, relis-moi attentivement. Nous ne sommes pas en désaccord. Je dis juste que cette phrase est sagesse. Utilisée par des cons pour des conneries. Et renvoyée par des encore plus cons pour arracher la vérité à ces "idiots". La sagesse devant suffire à la vérité, s'abaisser donne du grain à moudre à ces derniers.

Mais j'aime Bien discuter.

Allez, bonne canicule Y-43 En Antarctique, l'absence de canicule n'est pas la preuve de l'absence de canicule...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7