Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Et si on allait coloniser Mars ?

  • Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
 #45914    par professeur essef
 dimanche 7 octobre 2018 à 02:27
C'est sans intérêt, car contrairement à ce que pensent les astronomes amateurs ou professionnels, Mars non seulement n'est pas un peu plus large que la moitié du diamètre de la Terre, mais Mars est une planète naine, nettement plus petite que la Lune, et qui ne contiendrait donc théoriquement en population, que l'équivalent d'un "petit" pays comme ..... (à vous de trouver grâce à mes messages dans la rubrique "inclassables astronomie et sciences")

Et n'oubliions pas ses "satellites-gardiens" Phobos et Deimos, qui tournent relativement vite autour de lui !!

Croyez moi, il faut renoncer à ce rêve d'apprentis astronomes.
 #45915    par Edji
 dimanche 7 octobre 2018 à 05:29
professeur essef a écrit : mais Mars est une planète naine, nettement plus petite que la Lune
Heu, t'as fait la teuf à Kingston prof ? Elle devait être vachement bonne... :grin: Et trop forte pour toi !!

Mars : 6779 km de diamètre. Terre : 12 642 km de diamètre ; soit deux fois Mars presque pile. Mais, Mars c'est aussi 144 798 500 km². Soit à peu près l'équivalent de la totalité des terres émergées (148 940 250 km²). La Lune, c'est 3474 km de diamètre et 37 871 220 km². Toi qui aimes les chiffres, ça devrait te parler... :stuck_out_tongue_winking_eye:

Tu as dû confondre avec Cérès non ? :yum:

Essef/Fesse... Humour ? Hasard ? Provoc ? Trollisme ?

Salut ruesseforp fesse. :sunglasses:
 #45929    par professeur essef
 vendredi 12 octobre 2018 à 07:01
Je vois que vous réagissez comme la majorité des gens, avec en plus ce langage insupportable des jeunes d'aujourd'hui, qui tutoient tout le monde, mais qui tout de même, savent répéter à peu près ce qu'ils ont cru comprendre !

Prenez la peine de lire mes messages, et si vous avez le niveau, essayez de résoudre juste la première question de n'importe lequel de mes 5 exercices de physique :
je vous conseille le 4ème sur le Soleil, qui est le plus "facile" !!

Je vous invite à suivre dans un proche avenir les actualités internationales, car en ce moment je suis en train de chercher un ou des sponsors pour ma 1ère conférence qui concerne la valeur D de la distance moyenne Terre-Soleil, et où je prouverais que D est inférieure à 76,2 millions de km; cela entraine que Mars est plus petit que la Lune, mais comme D est encore plus petit que ça, alors Mars est nettement plus petit que la Lune (au fait, sauriez-vous déjà prouver ces assertions ?) !!!

Les lecteurs qui ont lu mes messages savent à présent que D est compris au sens large, entre 30 et 80 millions de km; 30 millions est la valeur proposée par Archimède, il y a 2000 ans environ, et il n'a pas sorti cette valeur d'un coup de baguette magique, mais d'un calcul mathématique élémentaire, que l'on peut qualifier de sensationnel, que j'ai retrouvé, et que je présenterai à Athènes, en hommage pour ce plus plus génie scientifique que la Terre ait connu ...
Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

Pour vous servir. professeur essef

P.S : à propos, le diamètre moyen de la Terre est de 12742 km (et non pas 12642 : vous avez mal recopié).
Je l'écris encore une fois : en dehors des diamètres de la Terre et de la Lune, de la distance moyenne Terre-Lune, TOUTES les autres dimensions sont ARCHI-FAUSSES dans l'univers entier, qu'il s'agisse de distances ou de diamètres d'astres !!!!

Cérès est plus petit que Mars, puisqu'il l'est déjà dans le système de la science officielle (bien que le rapport des diamètres Dma/Dc ne soit pas tout à fait le même : j'expliquerai cela le jour où je contesterai mathématiquement la 3ème loi de Képler; lors de ma 3ème conférence vraisemblablement) ; et son diamètre ne vaut pas 950 km environ, comme le croient les scientifiques, car il est nettement inférieur à 500 km !!!!!
 #45931    par Edji
 vendredi 12 octobre 2018 à 17:44
professeur essef a écrit :ce langage insupportable des jeunes d'aujourd'hui, qui tutoient tout le monde
Alors, 1 : je ne suis pas si jeune que ça, vu que je suis né au début des années 70. 2 : j'utilise un tutoiement dit de corporation, qui me semble être plus convivial pour échanger avec des gens intéressés par un même objet ; à savoir, ici, l'astronomie (la vraie). En plus de 1700 messages ici, je n'ai jamais vouvoyé personne et j'ai toujours demandé à ce qu'on me tutoie. 3 : je fais ce que je veux. Alors TOI, je vais TE tutoyer encore plus que les autres TOI. 4 : le mépris dont TU fais preuve n'a d'égal que TON immense apriori crasse. ''Les jeunes d'aujourd'hui''... Pfff, non mais, on croit rêver ! C'est quoi ces préjugés ? Tous les habitués de ce forum te diront qu'il n'y a pas plus à cheval que moi sur la langue. TU es vraiment mal tombé avec moi, pour TE livrer à un aveugle et stupide dénigrement.
professeur essef a écrit : le diamètre moyen de la Terre est de 12742 km (et non pas 12642 : vous avez mal recopié).
Ô, la belle affaire !! C'est tout ce que TU as trouvé ? Bien content de T'avoir donné de quoi exprimer TON dédain.

Pour le reste, TU dis absolument n'importe quoi. Et, c'est bien ce que je pensais depuis TON tout premier message ici : il y a une très forte odeur de troll dans TON sillage. Là, TU es découvert.

TES arguments ''d'autorité'' ne valent rien du tout, comme tout argument de cet acabit somme toute. Et c'est bien là le premier réflexe des trolls. Moi aussi je peux me prétendre ''professeur'' (d'ailleurs je l'ai été). Prétendre évoluer dans un cadre régulier et sérieux. Tout ceci ne prouve absolument rien. Et ce ne sont pas quelques équations empiriques qui vont changer cet état de fait.

TU as eu tous les attributs du troll en deux messages. Arguments d'autorité, contestation de faits absolument établis, mise en cause des capacités intellectuelles ou d'analyse du correspondant, cynisme et dérision face à la contradiction. Le tout avec cette légère agressivité et cette grande condescendance qui font passer l'insanité pour de la détermination à imposer un savoir (soit disant) hors norme. ''Moi je'', voilà TON seul et unique argument.

Encore un petit génie qui va plus loin que ''le voile mensonger de la science officielle''. C'est fatiguant... :unamused: :disappointed: :sleeping:

Une théorie n'est validée que par l'expérimentation, l'observation ou la mesure. Hors, il semble bien que TU sois dans les choux avec TES ''savants'' calculs. Mais, c'est vrai que des générations et des générations d'astronomes, de scientifiques et de mathématiciens ont pu se tromper. Que des dizaines de sondes, des centaines de satellites, des milliers de télescopes ont pu donner de fausses mesures. C'est possible. Heureusement, TE voilà !! Nous sommes sauvés ! Maintenant, à TOI de le prouver par l'expérience (sonde) ou par l'observation (télescope). Heuuu, bon courage à TOI... :hugging:

Cependant, une énigme pour TOI alors ; puisque TU aimes poser des colles. Si ce que TU dis est vrai. Comment Leverrier a-t-il pu découvrir Neptune grâce à des calculs issus de la (comme TU l'appelles) ''science officielle'' ? Puisque, selon TES dires, les diamètre (donc les masses) et les distances sont erronées ; comment a-t-il fait pour tomber juste ? Et Halley, avec sa comète ? Et la trajectoire des sondes ? Pourquoi un simple calcul de parallaxe (de la trigo de base donc) nous donne bien les chiffres ''officiels'' ? Et donc, on ne parle pas de la validation de la RG grâce au périhélie de Mercure ? Non hein ? On n'en parle pas...

On nous cache des choses ? OK. Moi je veux bien. Mais quel est l'intérêt ? Quel est donc l'intérêt de ces millions d'ingénieurs, de scientifiques, d'astronomes (amateurs ou pros) et autres participants (qu'ils soient du public ou du privé) ? Nous cacher la vraie face de Dieu ? :thinking: Possible...

En tous les cas, j'ai un sponsor tout trouvé pour TES ''conférences'' : Villeroy et Boch. Ils fabriquent des chiottes. 2-laugh3

Aux modérateurs, j'accepte bien volontiers 1 mois d'exclusion pour cette dernière saillie. Désolé, mais je me suis auto bien fait rire. Ça vaut largement la peine encourue !
 #45932    par professeur essef
 vendredi 12 octobre 2018 à 23:10
C'est très curieux, à chaque fois parait un pseudo différent ! Bref, passons ...

Je n'ai parlé que du tutoiement, qui m'insupporte; en évitant de parler de pire : les moqueries et les jeux de mots bébêtes qui ont été faits sur mon pseudo !

Je croyais que sur ce site, j'allais éviter les réponses "standard" que l'on lit fréquemment sur YT, dès que quelqu'un se distingue un peu du commun des mortels; hé bien je me suis trompé !!

Vos arguments du nombre n'ont AUCUNE VALEUR devant la vraie science; l'histoire des sciences est pleine d'exemples qui prouvent que l'on peut avoir raison contre le reste du monde (voyez Copernic qui, de son vivant, avait été pris pour un amuseur, et que les religieux craignaient : ce n'est qu'à sa mort qu'il avait donné l'autorisation de publier son célèbre ouvrage : "De revolutionibus orbium coelestium") !!!

Et puis dans le fond, sur quoi sont basés les calculs de distances ?
Sans faire intervenir les méthodes dites modernes (radio-astronomie, entre autres), qui ne font que confirmer (certains diront affiner), une méthode basée sur un cadeau "empoisonné" offert par les grecs, une arme très peu maniable, et potentiellement source d'erreurs [Thalès avait pourtant prévenu], j'ai parlé de la parallaxe !!!!

Ce que je voulais écrire lors de la 2ème partie sur la parallaxe (que je n'ai plus jugée nécessaire de faire paraitre, vu le "peu" de vues que je réalisai sur ce site), je vais en toucher un mot ici, parce que c'est quand même important de comprendre pourquoi toutes les mesures sont condamnées d'avance; voici l'explication :

lorsque l'erreur commise sur une mesure est du même ordre de grandeur que cette mesure, alors le résultat a de fortes chances d'être éloigné de la réalité !!!!!

Et en effet, la parallaxe du Soleil se chiffrant en secondes d'arc, j'affirme donc que les erreurs de mesures d'angles sont forcément du même ordre de grandeur (puisque j'ai démontré [de 3 façons différentes] que les 8,8" de la science officielle sont faux).

Ainsi, si la parallaxe du Soleil vaut 38" d'arc par exemple, et que l'erreur de mesure est de 30, alors on aura p = 38 ± 30, ce qui donne p compris entre 8 et 68 !!!!!!
La science moderne propose 8,8" (10 pour Huyghens) et Archimède 40 environ :
qui a raison ?
C'est celui qui démontre sa valeur par un calcul utilisant un résultat incontestable pour les deux parties, plus facile à mesurer : un (ou des) résultats "garantis", sur la Lune par exemple ...
Et ce que je proposerai de faire à Athènes, et ensuite, lors d'une autre conférence, j'utiliserai une méthode plus récente, basée sur la loi fondamentale de la dynamique de Newton.

Je le dis ici, à vous, à mes lecteurs, et au reste du monde :
- pour mesurer correctement des distances moyennes, il faut trianguler avec la Lune (distance moyenne Terre-Soleil ou distances Terre-Mars, Terre-Vénus, ...)
- pour de grandes distances, il faut trianguler avec Jupiter (en étant certain de sa position en u.a, et bien sûr, au préalable de la distance moyenne TS en km)
- pour des distances plus grandes, il faut trianguler avec Neptune (qui, et c'est heureux, a une orbite à très faible excentricité)

Tout autre méthode est vouée d'avance à l'échec : on ne détermine pas la parallaxe horizontale d'une lointaine étoile, avec une base de 10.000 km :
c'est grotesque, mais c'est pourtant ce que fait la science !!!!!!!

Je ne crois ni en la relativité restreinte ou générale depuis que j'étais en prépas (et qui va bientôt sauter, après mes démonstrations : voyez mon 4ème exercice sur le Soleil), ni aux mesures basées sur des théories vaseuses ...

Pour vous servir. professeur essef

P.S : la position établie par Le Verrier était fausse (on a prouvé que celle de "l'anglais" était plus exacte); et puis vous savez bien qu'un diamètre apparent ne renseigne pas sur la distance réelle : ce n'est qu'un rapport !

Périhélie de Mercure = théorie bidon basée sur de fausses valeurs, d'autant plus que Mercure est difficile à observer; en vérité (voir mon 2ème exercice, partiellement solutionné sur Wiki en 2017 : j'étais encore en pleine recherche, doutant de tout, à force de trouver des incohérences : depuis j'ai rectifié le tir en 2018, et ce que verront aussi mes auditeurs en 2018 ou 2019, quand je prouverai que la 3è loi de Képler n'est pas valable à partir de Jupiter, et que je donnerai les bonnes caractéristiques de l'orbite de Mercure (rayon d'orbite, aphélie & périhélie surtout) !!

On a l'impression que la RG a été spécialement "construite" pour corroborer de fausses observations [mal comprises]; et c'est ce qui s'est aussi passé lors de l'expérience d'Eddington (voyez mon 4ème exercice) !!!

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Première observations de mars ...
par Warmanne » mardi 28 juin 2016 à 00:27 » In Observations astronomiques
2 Réponses 
 754 Vues
 Dernier message de Gbs
 jeudi 30 juin 2016 à 19:49