Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Temps de Planck

  • La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
    La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
:star: NOUVELLE VERSION DU FORUM DE PLANÈTE ASTRONOMIE

Le nouveau forum de Planète Astronomie est enfin arrivé ! Voir l'annonce
La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
 #43835    par Jack
 samedi 28 octobre 2017 à 23:01
Bonjour,
Loin de vouloir faire mon mathématicien en herbe du haut de mes 20 ans, je me suis intéressé à la formule pour calculer le temps de Plank.

Voici la formule que j'ai trouver:
Tp=√(hG/2π.c^5)

Ou h= M.L^2.T^-1
G= constant gravitationnelle = M^-1.L^3.T^-2
Et c= la vitesse de la lumière dans le vide

Ma question est celle-ci:
Pourquoi devrai-t- on utiliser la constante gravitationnelle dans le calcul de temps de Plank puisque, le nombre Plank lui même comporte la dimension de gravitation ( les quatre interactions fondamentales ; electromagnétisme, interaction faible, interaction forte et gravitation étant unifiées lors de l'ère de Plank)?
Merci a celui ou celle qui m'apportera des éclaircissements.
Cordialement
Jack
Dernière modification par bongo le dimanche 29 octobre 2017 à 22:22, modifié 1 fois. Raison : correction de l'orthographe du nom propre Planck
 #43844    par Tutiou
 dimanche 29 octobre 2017 à 20:34
J'avoue ne pas connaître les origines des constantes de planck. C'est marrant de voir qu'avec les autres constantes fondamentales de la nature (pi, G, c et h), on puisse établir les constantes de planck en-dessous desquelles on n'arrive pas à expliquer le comportement de la nature.
Jack a approuvé ça
 #43845    par Jack
 dimanche 29 octobre 2017 à 20:45
C'est bien là ma question...
Je ne comprend pas la logique d'utiliser des constantes physique, qui dans ce cas précis ne peuvent s'appliquer (la physique quantique faisant abstraction de la physique que l'on connais à notre échelle).

Pour calculer le temps de Plank on a en réalité besoin de la distance de Plank. Or cette distance prend déjà en compte la constante de gravité puisque c'est dailleur le but de la distance de Plank...


Mais comment rabaisser l'univers et son fonctionnement à des lois physique qui nous concernent en tant qu'humain alors que celle-ci n'y sont pas sujettes? :sos:
:thinking:

Serait-ce une incompréhension dû à notre petitesse humaine qui ne comprend que ce qu'il perçoit ou ressent?
:zipper_mouth:
Dernière modification par MIMATA le lundi 30 octobre 2017 à 00:17, modifié 1 fois. Raison : Suppression de al citation complète du message précédent. Utilisez la fonction "Répondre" dans ce cas.
 #43846    par bongo
 dimanche 29 octobre 2017 à 22:28
Jack a écrit :
samedi 28 octobre 2017 à 23:01
Pourquoi devrai-t- on utiliser la constante gravitationnelle dans le calcul de temps de Plank puisque, le nombre Plank lui même comporte la dimension de gravitation ( les quatre interactions fondamentales ; electromagnétisme, interaction faible, interaction forte et gravitation étant unifiées lors de l'ère de Plank)?
Pour commencer, le physicien Max Planck, ça s'écrit avec un "c" supplémentaire.

Ensuite... d'où la constante de Planck (et pas le nombre de Plank) prend en compte les 4 interactions...

Je ne sais pas si tu as étudié un peu la physique, mais toutes les interactions comportent ce que l'on appelle une constante de couplage...

Dans les unités du système international :
- la gravitation est bien-sûr liée à la constante de Gravitation, ou Cavendish ou Newton (en unités naturelles 10^-42)
- l'électromagnétisme est lié à la permittivité diélectrique du vide epsilon 0 (ainsi que la perméabilité magnétique du vide mu 0). En théorie quantique, on arrive à exprimer un nombre sans dimension alpha 0 qui est ce que l'on appelle la constante de structure fine qui vaut environ 1/137 (c'est sans unité)
- l'interaction forte a également une constante de couplage (qui vaut quelque chose comme 1 en unité naturelle)
- l'interaction faible a une constante de couplage de l'ordre de 1 / 100 000

Il faut bien 4 constantes de couplage pour décrire 4 interactions...

h contient une masse multipliée par une longueur au carré, et divisé par une unité de temps.
Comment tu fais disparaître une unité de masse, seulement avec c (qui est homogène à une vitesse).
Tu es bien obligé de prendre en compte une autre constante qui contient une masse.