Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Question en mecanique quantique

  • La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
    La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
 #44413    par Leond95
 mardi 27 février 2018 à 12:19
Bonjoir a tous,
je voudrai vous poser une question:

En mécanique classique les quantités physiques (position, énergie, moment cinétique etc...) sont des scalaires par contre en mécanique quantique sont des opérateurs, pourquoi on utilise des opérateurs en mecanique quantique ?.

Cordialement.
 #44420    par bongo
 mercredi 28 février 2018 à 11:42
Leond95 a écrit :En mécanique classique les quantités physiques (position, énergie, moment cinétique etc...) sont des scalaires
Euh... non seulement pour l'énergie, par contre les autres que tu as citées sont des vecteurs.
Leond95 a écrit :par contre en mécanique quantique sont des opérateurs, pourquoi on utilise des opérateurs en mecanique quantique ?
Ca vient du formalisme de la mécanique quantique. En fait la fonction d'onde d'une particule, qui est la solution de l'équation de Schrödinger pour une situation donnée est toute l'information que tu peux avoir d'un système. Pour extraire la position moyenne, le moment cinétique etc... tu dois agir sur cette fonction d'onde, et obtenir ce que l'on appelle les vecteurs propres et valeurs propres. Le fait d'agir sur la fonction d'onde c'est ce que l'on appelle un opérateur.

En mécanique classique, tu as des équations sur la dynamique de ces grandeurs directement. Alors qu'en mécaQ, tu as une équation de Schrödinger sur la fonction d'onde qui contient toute l'information que tu peux avoir sur le système.
 #44899    par Markus Bloch
 vendredi 25 mai 2018 à 10:32
Dans les expériences d'intrication, telles celles d'Alain Aspect, on observe que les résultats vérifient les équations de la mécanique quantique. Ce type d'expérience implique une action instantanée à distance; cette éventualité avait toujours "contrarié" Einstein. Mais Aspect (et ses collègues) insiste bien sur le fait qu'il n'y a pas réellement transfert d'information supraluminique. On peut en conclure quelque chose de bizarre en inversant la logique habituelle:" les expériences donnent les résultats attendus parce qu'il faut absolument que les expériences vérifient les équations de la mécanique quantique". Cette conclusion est évidemment illogique, mais elle amène une autre idée. Est-ce que les équations de la physique sont les mêmes partout parce qu'il existe à l'échelle de l'univers une logique sous-jacente qui agit instantanément, qelles que soient les distances, pour rendre ces équations strictement identiques partout? Et cette possibilité impliquerait-elle que les équations locales ne peuvent être déterministes ?
 #44961    par bongo
 jeudi 31 mai 2018 à 13:55
Markus Bloch a écrit :Dans les expériences d'intrication, telles celles d'Alain Aspect, on observe que les résultats vérifient les équations de la mécanique quantique. Ce type d'expérience implique une action instantanée à distance; cette éventualité avait toujours "contrarié" Einstein.
Non, cela n'implique pas d'action à distance. Cela implique simplement que le réalisme local n'est pas le modèle du monde.
Markus Bloch a écrit :Mais Aspect (et ses collègues) insiste bien sur le fait qu'il n'y a pas réellement transfert d'information supraluminique. On peut en conclure quelque chose de bizarre en inversant la logique habituelle:" les expériences donnent les résultats attendus parce qu'il faut absolument que les expériences vérifient les équations de la mécanique quantique".
Non pas du tout... en mécanique quantique il existe des états bizarres à deux particules où l'on ne peut pas factoriser séparément les deux particules... c'est ce que l'on appelle un état intriqué.
Il se trouve qu'en Méca Q, on peut prédire le résultat de certaines expériences de pensées (notamment ce que l'on appelle les inégalités de Bell).
S'il existait une réalité objective, locale, alors le résultat de l'expérience doit vérifier les inégalités de Bell.
Dans le cas de la Méca Q, la prédiction est que cela viole les inégalités de Bell, et c'est l'objet de la manipulation d'Aspect...
Markus Bloch a écrit :Est-ce que les équations de la physique sont les mêmes partout parce qu'il existe à l'échelle de l'univers une logique sous-jacente qui agit instantanément, qelles que soient les distances, pour rendre ces équations strictement identiques partout? Et cette possibilité impliquerait-elle que les équations locales ne peuvent être déterministes ?
Les équations de la physique sont les mêmes partout parce qu'ils dépendent de certaines lois, ces lois sont liées à certaines notions puissantes de symétrie. Il existe des conditions particulières où ces symétries sont violées ou respectées... ce qui fait que l'on a des lois qui peuvent être un peu différentes.

L'objet de la physique est bien d'étudier les lois qui restent invariantes, et de comprendre si ce n'est pas le cas pourquoi l'on n'observe pas les mêmes phénomènes.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

5 Réponses 
 767 Vues
 Dernier message de Edji
 lundi 22 août 2016 à 17:43
10 Réponses 
 1339 Vues
 Dernier message de bongo
 vendredi 15 janvier 2016 à 10:18
6 Réponses 
 1289 Vues
 Dernier message de Edji
 lundi 11 juillet 2016 à 12:33
Nouveau message Naissance quantique de l'univers?
par gammarayburst » mardi 16 août 2016 à 16:50 » In Le Big Bang
8 Réponses 
 1645 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 19 août 2016 à 17:51
Nouveau message Un Modèle quantique de façon graphique ?
par Madarion » mardi 1 mars 2016 à 18:13 » In Autres sujets
16 Réponses 
 1606 Vues
 Dernier message de Madarion
 mercredi 9 mars 2016 à 09:46