Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Comment diffuser une théorie physique originale ?

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #44770    par kurkova
 vendredi 4 mai 2018 à 16:15
Bonjour
Je suis chercheur amateur et je viens de terminer une travail de recherche dans lequel j'ai élaboré une théorie physique.
C'est très difficile pour moi de faire connaître mon travail alors que je pense avoir vraiment mis le doigt sur quelque chose.
Je me sens très fragile, coincée entre:
- les experts reconnus qui ont fait leur carrière sur cette question qu'ils n'ont pas résolue et qui n'apprécient certainement pas de se faire "doubler" par un amateur (encore pire une amatrice).
- Ceux qui font leur carrière sur une théorie divergente et qui n'ont donc aucun intérêt à s'intéresser à la mienne.
- Ceux qui sont diplômés, prisés, cooptés... et qui méprisent ceux qui ne le sont pas.
- Ceux qui rejettent toutes les théories qui sortent des sentiers battus.
- les revues scientifiques qui sont inaccessibles pour les amateurs non introduite
Bref, je me sens fragile par mon "illégitimité", ne connaissant personne dans ce milieu, ayant mené ses recherches seule dans mon coin avec une passion enflammée de sérieux et avec une rigueur exigeante.

Je suis convaincue que mon travail a de la valeur, que puis-je faire ?
Avez-vous des conseils ou une expérience similaire ?
Au plaisir de vous lire
 #44771    par Edji
 vendredi 4 mai 2018 à 19:40
Bonjour.

Alors, déjà, ''chercheur amateur'', ça le fait pas. Le terme autodidacte est plus approprié me semble-t-il.

Ensuite, si tu savais le nombre de ''théories révolutionnaires'' qu'on a pu voir dans les pages de ce forum... De quoi remplir 20 encyclopédies !

Mais enfin, on va partir du principe que tu es sérieuse (que tu n'es pas une troll quoi). Donc, en tant qu'autodidacte, il te faut faire valider ton travail par une autorité compétente. Le ''chemin'' le plus simple est de faire appel à un étudiant (doctorant) dans le domaine concerné. Lequel étudiant pourra transmettre à sa hiérarchie si il valide tes calculs, tes analyses, tes expériences ou autres.
On voit souvent des autodidactes obtenir de véritables découvertes. Notamment en astronomie, en botanique, en entomologie, zoologie, géologie, archéologie (pas en France car les fouilles privées sont interdites), ou encore en histoire. Mais, je n'ai pas souvenir d'un cas en physique.

Sinon, tu peux toujours tenter une publication auprès d'une revue concernée. Ce lien pourrait t'éclairer un peu : https://www.courrierinternational.com/a ... -chercheur

Tu peux nous en dire plus sur ta théorie ?
kurkova a approuvé ça
 #44772    par kurkova
 vendredi 4 mai 2018 à 19:58
Bonjour Edji et merci de ta réponse

C'est une bonne idée de passer par un doctorant. Même si je ne sais pas encore comment car je suis à l'étranger et obtenir des emails ou téléphones semble mission impossible mais bon, peut-être en passant par les secrétariats si c'est pas trop filtrant...
J'ai bien conscience qu'il y a pléthore de théories révolutionnaires, dont la plupart sont moquées, c'est bien pour cela que je me sens "fragile". Mais je dois dire que beaucoup de ces théories cherchent à faire la révolution, à invalider la Relativité Générale ou à flirter avec l'ésothérisme voire à faire des affirmations douteuses ou de graves erreurs de calcul. Mon travail ne s'inscrit pas dans ces démarches. Tout en restant dans le cadre de la RG, de la Mécanique Quantique et des recherches actuelles, je me suis simplement attaquée à un problème reconnu comme tel par la communauté des chercheurs et un peu laissé sur le côté faute de réponse et j'ai proposé une théorie pour le résoudre. Il s'agit du temps en physique ou plus précisément de la nature du temps et le "t" des équations. Une théorie dans le cadre classique mais qui m'a permis de trouver une définition du temps qui ne soit pas tautologique (une prouesse!).
Je ne cherche pas encore à publier car c'est trop tôt. J'ai d'abord besoin de faire lire mon travail par un expert de la question pour y débusquer les éventuelles erreurs de bonne foie que j'aurais faites et les améliorations à apporter avant publication.
 #44773    par kurkova
 vendredi 4 mai 2018 à 20:45
Encore une question Edji

Pense-tu vraiment qu'un doctorant prenne le temps de lire le travail d'un inconnu pour le transmettre á son directeur de thèse, surtout s'il travaille lui-même sur le sujet (un sujet de recherche est toujours un peu chasse-gardeé...) ?
 #44781    par Edji
 samedi 5 mai 2018 à 21:56
kurkova a écrit :un sujet de recherche est toujours un peu chasse-gardeé
Non. Tous les chercheurs ne sont pas dans une tour d'ivoire. Au contraire. Il y a parfois émulation, complémentarité ou saine concurrence. Mais il faut prendre contact. Demander poliment et gentiment et, il n'y a pas de raisons...

Mais, tu as des calculs, des mesures, des observations ou autres ? Car si c'est juste de la théorie littéraire (purement spéculative), c'est pas la peine quoi. Il faut un corpus solide.

Sinon, ton approche pourrait être, dans un premier temps, une vérification de tes calculs. Donc passer d'abord par un étudiant en math par exemple. Et des math à la physique pure hein, il n'y a pas trois pas.

Il y a bien ici (sur ce forum quoi) quelqu'un de très très compétant. Mais il y a un moment qu'on ne l'a pas vu (lu). Donc bon, si tu développes un peu ton sujet, avec tes bases de réflexion et de calcul, peut-être te répondra-t-il volontiers. Ce serrait un premier pas. Mais, attention, si tu trolles, ça va très mal se passer hein... :yum:
 #44785    par kurkova
 dimanche 6 mai 2018 à 02:58
Bien sûr, il y a quelques calculs mais ce n'est certainement pas là que des erreurs ont pu se glisser car je n'ai pas inventé d'équations, donc ce sont des calculs faciles à vérifier ou corriger. Le point important est plutôt l'argumentaire de la théorie, les erreurs possibles dans la compréhension des phénomènes quantiques (il est possible de faire de mauvaises interprétations en mécanique quantique tant elle est contre-intuitive...).

Je pense ma théorie solidement démontrée ne serait-ce que par la prouesse de réussir à définir le temps sans tautologie. Les calculs ne sont pas centraux car c'est une recherche sur la nature du temps plus que sur son fonctionnement et ses effets . La Relativité Générale demande beaucoup de calculs et d'équations car c'est une théorie qui s'attache à décrire les effets et les comportements du temps (de l'espace-temps), en fait de la gravité (courbure, relation temps et espace, temps propre et référentiels...). Alors que mon travail s'attache à la nature du temps, qu'est-ce qui le constitue ? D'où vient-il ? quelle est sa nature physique ? Comment le définir ?
C'est forcément spéculatif pour certains mais il me semble que ma thèse s'appuie sur un argumentaire, des références et une recherche sérieuse. En tout cas, cela m'a permis d'arriver à un résultat cohérent, qui ne s'oppose en rien aux théories "classiques", ni aux équations. Cela apporte simplement une définition qu'il manquait et donc un éclairage quant à certaines problématiques rencontrées dans la physique, notamment quantique.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

14 Réponses 
 1403 Vues
 Dernier message de Tutiou
 mardi 15 décembre 2015 à 21:04
3 Réponses 
 479 Vues
 Dernier message de Torstein
 mercredi 11 janvier 2017 à 11:24
25 Réponses 
 655 Vues
 Dernier message de Gbs
 jeudi 19 juillet 2018 à 09:23
2 Réponses 
 548 Vues
 Dernier message de bongo
 lundi 14 novembre 2016 à 18:45
12 Réponses 
 2076 Vues
 Dernier message de Madarion
 mardi 29 mars 2016 à 14:59