Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Comment diffuser une théorie physique originale ?

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #44786    par Edji
 dimanche 6 mai 2018 à 03:48
kurkova a écrit :mais il me semble que ma thèse s'appuie sur un argumentaire, des références et une recherche sérieuse.
Très bien. Eh bien, si tu as un document de synthèse, publie-le ici déjà. Il y a des spécialistes éclairés. Peut-être auras-tu quelques premières appréciations ou critiques. Ce serait un premier pas. ;)
 #44787    par kurkova
 dimanche 6 mai 2018 à 13:39
Merci Edji, mais pour des raisons de discrétion avant correction, je préfère le one to one. Les écrits restent sur un forum et ce n'est vraiment pas mon intérêt de pointer tout de suite les éventuelles erreurs en public, alors qu'en one to one, c'est beaucoup plus serein. La critique constructive de toute théorie viendra dans une seconde étape, lorsque un ou plusieurs regards extérieurs m'auront apporté un gage de validité (au moins cohérence).
Tu sais, même les fautes d'orthographe peuvent décrédibiliser un écrit et quand on se relit soi-même, on ne les voit plus (même si on connaît la règle...).
Je dois, en suivant tes conseils trouver d'abord un doctorant ou autre puis, si retour positif, je travaillerais à sa publication.
 #44790    par Edji
 dimanche 6 mai 2018 à 18:07
Certes. Soit. C'est toi qui vois. Mais...
kurkova a écrit :Une théorie dans le cadre classique mais qui m'a permis de trouver une définition du temps qui ne soit pas tautologique (une prouesse!).
Je ne comprends pas bien cette phrase. Il y a déjà de multiples définitions du temps. D'autant plus, puisque tu dis ne pas sortir du cadre de la RG, qu'on sait qu'il est relatif. Donc, comment y trouver une tautologie ?
 #44791    par kurkova
 dimanche 6 mai 2018 à 18:37
Cela me plaît beaucoup d'échanger avec toi. Tes questions montrent à quelle point mon travail répond à une vraie problématique.
En fait, tu confonds le comportement, effets, les conséquences et l'utilisation du temps (objet de la physique, de Galillée, Newton, Einstein jusqu'à la gravitation quantique à boucle) avec la nature du temps (objet de mon travail).
Plus clairement, je peux te proposer 2 citations qui résument ce que je veux dire:
""La signification du temps est devenue une question terriblement problématique dans la physique contemporaine (…) La situation est tellement inconfortable qu'il est de loin préférable de se déclarer agnostique". Simon Saunders
"Le Temps, aujourd'hui est reconnu par tous comme étant LE grand problème qui fait obstacle à notre compréhension du monde physique. Il faut le résoudre." Carlo Rovelli

Et voici une vidéo de 6 min du grand Étienne Klein qui fera plus autorité que moi ici, pour résumer le problème:


Mais pour comprendre encore mieux la problématique à laquelle je me suis attaquée:


Et non, il n'existe pas de définition du temps physique qui ne soit pas tautologique (c'est à dire qui ne fasse pas appel à une notion de temps pour définir le temps). Et c'est ce que mon travail propose.
Vois-tu, je n'ai pas absolument besoin de sortir des équations classiques, newtonniennes, relativiste ou quantiques, ça se joue à un autre niveau de problématique.
 #44792    par Edji
 lundi 7 mai 2018 à 00:34
Oui, je comprends. Enfin, je crois. Par temps ''physique'', tu entends heures, minutes, secondes etc quoi. Car, hors du chronomètre, point de tautologie du temps ; on est bien d'accord ? Du coup, tu parles de temps appliqué à la physique (au sens de la science physique). Pas d'une matérialité ''physique'' (incarnée) du temps.
kurkova a écrit :ça se joue à un autre niveau de problématique
Ben, lequel du coup ?
 #44793    par kurkova
 lundi 7 mai 2018 à 10:27
M'expliquer reviendrait à exposer ma thèse, ce que je ne souhaite pas pour les raisons évoquées avant.
Mais il s'agit bien d'une recherche sur ce qu'est le temps et pas sur comment le mesurer, ni comment il se comporte, ni les lois qui le régissent (tout a est déjà fait pas la physique depuis Galilée).
Par contre ce qu'il est (en physique), même Galilée n'a pas su le dire, ce n'était pas sa nécessité pour créer des équations.
tu peux très bien faire toute une physique à partir d'un objet dont tu ne connaîs pas la nature, l'origine.
Newton n'a pas besoin de connaître l'origine de la pomme pour étudier sa position de départ, son volume, sa masse, sa vitesse de chute et écrire une équation de chute des corps.

Idem, on ne connaît pas la nature physique de la matière noire (peut-être même qu'elle n'existe pas) et cela n'empêche pas de développer toute une physique juste sur sa répartition dans l'univers, sa quantité, sa relation avec la matière, le fait qu'elle soit identifiée comme non-baryonique...

Dernier exemple pour caricaturer un peu: On pourrait faire toute une physique d'un ET (masse, comportement radioactif, effet sur la vitesse de la lumière...) sans connaître d'où il vient...

Pour un autre sujet que le temps, c'est comme si mon travail proposait une origine de l'univers (avant Big Bang), je peux avoir une thèse solide qui ne remet en rien en question toutes les recherches actuelles (expansion, accélération de l'expansion, Mur de Planck, âge, formation des galaxies, l'espace-temps, les ondes gravitationnelles...). Je pourrais trouver une origine qui ne remet pas en cause tout cela mais qui au contraire, l'explique comme étant une conséquence logique.
J'espére avoir été claire :slightly_smiling_face:

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

14 Réponses 
 1533 Vues
 Dernier message de Tutiou
 mardi 15 décembre 2015 à 21:04
3 Réponses 
 529 Vues
 Dernier message de Torstein
 mercredi 11 janvier 2017 à 11:24
25 Réponses 
 1067 Vues
 Dernier message de Gbs
 jeudi 19 juillet 2018 à 09:23
2 Réponses 
 597 Vues
 Dernier message de bongo
 lundi 14 novembre 2016 à 18:45
12 Réponses 
 2290 Vues
 Dernier message de Madarion
 mardi 29 mars 2016 à 14:59