Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Gravité, apesanteur, impesanteur

  • Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
 #45307    par Edji
 mercredi 1 août 2018 à 17:21
bongo a écrit :Nope, tu as raison, aucun endroit
Et genre au centre d'un grand vide ? Genre le grand vide du Bouvier par exemple ? Même là persisterait un poilounet de gravité ?
bongo a écrit :est-ce que l'univers est fini ou infini
Bah il est fini non ? Il y a un nombre déterminé d'atomes normalement. Rien ne se crée disait l'autre. Après, concernant sa taille effectivement... Vas savoir...
 #45309    par MIMATA
 mercredi 1 août 2018 à 17:55
Il me semble que la gravité décroit de façon exponentielle et qu'elle tend vers 0 sans jamais l'atteindre, un truc comme le carré de la distance je crois...mais on peut toujours diviser une quantité par deux sans jamais arriver à 0, donc même dans des endroits très éloignés de toute matière, il y aurait quand même un chouilla de gravité.

Pour ce qui est de savoir si il est fini ou infini, il peut y avoir une quantité finie de matière dans un espace infini...
 #45314    par Edji
 mercredi 1 août 2018 à 19:21
MIMATA a écrit :on peut toujours diviser une quantité par deux sans jamais arriver à 0
Oui, c'est pas faux.
MIMATA a écrit : il peut y avoir une quantité finie de matière dans un espace infini
Oui, c'est pas faux non plus. C'est ce que je voulais dire. Tout dépend de l'acceptation du concept ''infini'' et où on le place. On a donc, d'un côté, un univers infini fini, ou, de l'autre, un univers fini infiniment vaste. Harrg !! T'as pas une aspirine stp ? :')
 #45315    par MIMATA
 mercredi 1 août 2018 à 19:30
:) Et encore, on en sait rien ! C'est même pire que ça probablement, on a un Univers fini en expansion et dont l’expansion accélère, donc potentiellement jusqu'à l'infini. Mais comme l'infini n'est qu'une notion théorique, c'est comme la division par 2 jusqu'à zéro, sauf que là c'est une multiplication. Le raisonnement est le même, tu peux multiplier par 2 une infinité de fois, tu n'atteindra jamais l'infini... :thermometer_face:
 #45316    par Edji
 mercredi 1 août 2018 à 19:50
Oui, on est d'accord. L'infini, c'est une p :confounded: :tired_face: :scream: :fearful: ain de grosse m :confused: :dizzy_face: :anguished: :fearful: comme concept.

Moi, j'ai bobo la tête et j'ai malade.... :dizzy_face:
 #45326    par bongo
 jeudi 2 août 2018 à 10:53
Edji a écrit :
bongo a écrit :Nope, tu as raison, aucun endroit
Et genre au centre d'un grand vide ? Genre le grand vide du Bouvier par exemple ? Même là persisterait un poilounet de gravité ?
J'avais pas pensé à ça, mais finalement, si tu as une répartition de masses de tel sorte que la résultante (la somme de tous les champs) est nulle (tu es autant tiré vers le haut que vers le bas etc...) et bien tu es dans un champ de gravitation nulle. Bon après on peut toujours annuler un champ de gravitation en un point, mais dans une région, c'est un peu plus compliqué. Mais en pratique on est dans la configuration la plus proche de l'absence totale de gravité.
Edji a écrit :
bongo a écrit :est-ce que l'univers est fini ou infini
Bah il est fini non ? Il y a un nombre déterminé d'atomes normalement. Rien ne se crée disait l'autre. Après, concernant sa taille effectivement... Vas savoir...
En fait... l'univers visible est composé d'environ 10^80 protons. Mais on ne sait pas grand chose d'au delà de l'horizon cosmologique. On peut très bien avoir un univers infini en taille (même s'il a un âge fini... enfin... conceptuellement ça me gêne un peu, mais c'est permis par la relativité générale). On peut aussi avoir un univers tellement grand que l'on ne voit pas sa totalité (plus grand que vieux comme on dit). Du coup... expérimentalement, je ne sais pas si on sait faire la différence, du moins on peut juste dire que l'univers observable est compatible avec un univers infini... (un peu comme si tu ne pouvais pas prouver que la masse du photon est strictement nulle).

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

17 Réponses 
 1606 Vues
 Dernier message de bongo
 lundi 16 janvier 2017 à 11:45
4 Réponses 
 616 Vues
 Dernier message de méhul bruno
 vendredi 18 décembre 2015 à 20:41
Nouveau message Ondes et énergie et masse et gravité
par cobra-san » mercredi 23 mai 2018 à 14:36 » In Autres théories
5 Réponses 
 916 Vues
 Dernier message de bongo
 vendredi 1 juin 2018 à 17:30
1 Réponses 
 349 Vues
 Dernier message de Metha troll
 mercredi 17 octobre 2018 à 07:12