Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Question sur le rapport qualité de fabrication/ouverture

  • Vous envisagez d'acheter un télescope ou une lunette d'astronomie ?
    Remplissez notre formulaire pour déterminer le type d'instrument le plus adapté à l'utilisation et au budget que vous avez défini.
Vous envisagez d'acheter un télescope ou une lunette d'astronomie ?
Remplissez notre formulaire pour déterminer le type d'instrument le plus adapté à l'utilisation et au budget que vous avez défini.
 #45454    par Guizboy
 dimanche 12 août 2018 à 12:48
Bonjour,

Je me suis inscrit récemment sur ce forum car je recherche des informations précises rapport à l'achat d'un télescope pour mon petit frère.
Je suis un néophyte, du coup, je me suis renseigné autant que possible via la myriade de vidéos et sites sur le sujet.
Cependant il reste un point qui n'est abordé nulle part et auquel j'aimerai trouver une réponse.

Mais avant, je vais tâcher de détailler un peu les bases de mon choix actuel :
  • Je me suis décidé pour un télescope Newton pour la polyvalence, l'ouverture et considérant qu'il n'a pas de contrainte de volume matériel (il a un break).
    Mon petit frère étant néophyte également, un système GoTo équatorial semble obligatoire en attendant qu'il étudie et assimile les bases de l'observation et de la carte du ciel.
    L'ouverture étant un point clé au niveau des détails perçus d'après ce que j'ai lu. il faudrait qu'elle soit la plus grande possible.
Considérant les points ci-dessus, le panel de choix est assez large et c'est là que ma question fera la différence entre un bon et un mauvais choix je pense :
Dois-je considérer qu'un télescope Newton de qualité et prix supérieurs peut avoir une ouverture légèrement inférieure tout en délivrant un niveau de détail équivalent ?

Je pose cette question parce qu'étant utilisateur régulier de matériel optique dans le domaine des armes, je sais que dans le cas d'une lunette de tir, par exemple, un grossissement élevé ne sert strictement à rien sans un lunette équipée de lentilles en verre taillé du plus grand diamètre possible. Dans le cas contraire, il y a trop de pertes de qualité d'image au moment de la compression de la lumière dans la petite lentille qui gère le grossissement. Ajouté à cela le fait que plus le facteur de grossissement est élevé et plus l'ouverture baisse, il devient évident que sans y mettre le prix il est impossible d'avoir un matériel efficace.

Seulement, un télescope Newton fonctionne d'après ce que j'ai compris avec une seule lentille (l’oculaire).
La lumière entrante étant dirigée par des miroirs et non des lentilles.
Du coup je ne suis pas sûr que les mêmes restrictions s'appliquent quant au traitement de la lumière.

D'avance merci pour vos réponses :)
 #45456    par Damien7400
 dimanche 12 août 2018 à 20:35
Salut,

et bien l'avantage du Newton c'est l'abscence de lentille donc de diffraction sur une selection de longueurs d'ondes donc de chromatisme autour d'un objet comme une planète.

il est plus simple de fabriquer un miroir de qualité de 200mm qu'une lentille de 200mm

Il y'a d'excellentes lunettes mais très chers, les newtons sont bien plus accessibles niveau prix.
Un newton doit etre collimaté, les miroirs doivent etre alignés à l'aide d'un laser ou d'un cheshire, cela est fonction de la température et du transport.
Alternative:
les mak et SC (maksutow, schmidt, chrétien ...), ils sont fermés et ne necessite (sauf accident) aucune collimation. Ils sont fermés par une lentille correctrice, dans le cas des mak le miroir est sphérique (pas bon mais pas cher) dont on utilise et corrige le défaut pour multiplier sa focale, un petit tube compact donnera une focale > au mètre. Un newton de 750mm fera 750mm de long comme une lunette.

Les lunettes sont achromatiques, apochromatiques, triplet, quadruplet etc et les prix montent... avec une qualité qui suit biensûr.

Les newtons > 150mm (paraboliques) ne peuvent avoir de miroir sphérique (qui donnent des points/foyers multifocaux), mais attention aux telescopes < 150mm !!! On pert en luminosité à cause de l'obstruction du miroir secondaire.

Rapport F/4, F/5 par exemple des 200/800mm aux 200/1000 pour le ciel profond, ou lunette 80/400 par exemple.
En planétaire on reçoit trop de lumière donc on peut augmenter à F/10, F/15 (Mak100/1400 F/14) et remultiplier cela avec une lentille de barlow, evidement la qualité de chaque élément compte pour éviter des chromatismes par exemple. Plus F/ augmente plus la luminosité diminue biensur, il y a des simulateurs sur le web je crois...
 #45459    par Guizboy
 lundi 13 août 2018 à 02:19
Salut,

Merci beaucoup pour ces éléments de réponse.
Je prends bonne note de toutes tes indications.
Je dois d'abord faire quelques recherches pour les termes que je ne connais pas et, si j'ai besoin de précisions supplémentaires, je reposterais ici.

En tout cas le choix du type Newton me parait être le bon pour son usage.
Je sais pas expérience que lorsqu'on achète du pas cher, on a... du pas cher :)
Du coup je vais me fixer une limite à 2000€ environ. Avec le budget et un type défini, je vais pouvoir aller voir ce que je peux obtenir chez Celestron par exemple.

Merci encore

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

8 Réponses 
 1206 Vues
 Dernier message de Edji
 dimanche 10 septembre 2017 à 17:54
Nouveau message Question par rapport à l'expansion de l'univers
par Phoenixia » dimanche 16 septembre 2018 à 09:29 » In Autres théories
9 Réponses 
 126 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 19 septembre 2018 à 08:50