Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • UNITÉ ASTRONOMIQUE : DEUX CONTRE LE RESTE DU MONDE (solution probable du grand Archimède)

  • Ce qui vous passe par la tête et qui ne correspond à aucune catégorie mais qui parle d'astronomie ou de science quand même.
Ce qui vous passe par la tête et qui ne correspond à aucune catégorie mais qui parle d'astronomie ou de science quand même.
 #45682    par professeur essef
 mercredi 29 août 2018 à 03:54
Je rappelle que la parallaxe du Soleil, est l'angle [aigu] p qui est donné par l'égalité :
sin p = Rt/TS (T : centre de la Terre, S celui du Soleil, et Rt : rayon moyen de la Terre).
Il est rapporté, selon Wikipédia entre autres, que cet illustre savant avait trouvé [dans lequel de ses textes ?] pour p, environ 40" (secondes d'arc).
Mais comment avait-il fait, et s'était-il vraiment trompé ?

Comme tout le monde, j'ignore sa méthode, qu'elle ait été le résultat d'une série de mesures (voyez, en cherchant sur google, celle géniale, qu'il avait utilisé pour déterminer une valeur très précise du diamètre apparent moyen du Soleil); ou seulement le résultat de calculs mathématiques, où il excellait.

S'il avait obtenu la parallaxe du Soleil par une série de mesures astronomiques, je pense qu'il a du utiliser la Lune pour calculer TS (comme je l'ai suggéré dans mon avant-dernier message "Mars et ça repart", pour déterminer TM : veuillez noter au passage, que la manip peut se faire à tout instant, du moment que Mars n'est pas trop loin de la Terre, et en utilisant les éphémérides pour Mars et la Lune : SM en u.a et TL en km, bien sûr);
et ce (pour Archimède), dans une [ou des] configuration(s) particulière(s) (pleine lune ou quartier), peut être au moment de l'aurore, le Soleil pas encore éblouissant ..... ?

Si par contre, c'est uniquement par des calculs, il se trouve qu'au début de mes recherches, il y a bientôt deux ans, j'avais établi une solution approchée, censée donner une idée de la distance Terre-Soleil; et je ne serais pas étonné qu'elle ait été celle utilisée par Archimède, car elle donne pour p, un résultat quasi-identique au sien !
Jugez plutôt avec cette formule numérique [que je ne justifie pas, et dont je ne retrouve plus la preuve dans mes papiers] :
p = 3/5 x [180° : (24 x 365)]
Elle donne p = 0,012328267° = 44,38" environ
Formule toute simple et "très amusante", n'est-ce pas ?! Et où l'on devine facilement les significations des nombres 24 et 365, mais pas de 3/5 = 0,6 qui reste une énigme !!

Or, comme sin p = Rt/TS alors TS = Rt/sin p, donc TS = 6400 : 0,000215177 (j'ai respecté la chronologie en prenant 6400 km l'équivalent [en stades] de la valeur de Rt trouvée par le fameux Ératosthène);
ce qui donne TS = 29.742.876 km (donc 30 millions de km environ).

Pensez-vous que le plus grand scientifique que la Terre ait connu, se soit trompé à ce point (et de beaucoup, puisque p = 8,8" environ selon la science officielle) ?
Pour moi, pas vraiment, et j'ai la preuve mathématique [qui dira qui s'est trompé, de la science moderne ou d'Archimède ...]

Les paris sont ouverts avec le monde entier : "nous deux" contre vous tous !!!

Pour moi, en dehors du rayon de la Terre, de celui de la Lune, et de la distance moyenne Terre-lune, toutes les dimensions sont complètement fausses dans le système solaire et dans l'univers entier : je dis bien TOUTES !!!!
Par conséquent, même constat pour les masses de TOUS les astres, exceptée celle de la Terre; celle de la Lune n'étant que "simplement fausse".

Il est vrai que les rayons d'orbite des planètes Mercure, Vénus et Mars sont presque exacts en u.a [mais archi-faux en km]; MAIS à partir de Jupiter, PLUS RIEN ne va (celui de Jupiter en u.a, est "simplement faux").

Les paris sont également ouverts ici : la 3ème loi de Képler n'est vérifiée QUE par les 3 plus proches planètes de la Terre, et par AUCUNE des suivantes !!!!!
Dernière modification par professeur essef le samedi 8 septembre 2018 à 05:49, modifié 10 fois.
 #45693    par Gbs
 jeudi 30 août 2018 à 18:06
professeur essef a écrit :Jugez plutôt avec cette formule numérique [que je ne justifie pas, et dont je ne retrouve plus la preuve dans mes papiers] :
Ben justement, pour juger il les faudrait ces foutus calculs !! :smiling_imp:
 #45699    par professeur essef
 vendredi 31 août 2018 à 00:04
Bonsoir; soyez patient cher Monsieur [tout comme moi], en attendant ma première conférence !
J'ignore où elle sera réalisée, et j'espère être invité bientôt quelque part en Europe, pour lancer mon 1er défi international résumé par mon 1er exercice, à savoir :

1 - Démontrer que la distance moyenne Terre-Soleil D NE PEUT PAS valoir 149.600.000 km environ.
2 - Démontrer que D est inférieure à 76,2 millions de km (ou à 80 millions pour faire plus simple).

Lors de cette 1ère conférence, je donnerai peut être une première estimation de D, mais je ne déterminerai sa vraie valeur que lors d'une autre conférence, et pas seulement pour maintenir le suspense ...

Je suis parfaitement conscient de l'importance considérable des réponses à ces questions, et vous comprendrez facilement j'espère, que je ne vais pas ici ou sur un autre site, "balancer" le fruit de deux longues années de recherches, combien même je serais sûr de l'obtention d'un grand prix scientifique ! Et vous constaterez au vu de mes exercices, que j'ai pas mal de choses à corriger [sic]

Je la joue à l'ancienne, comme aux 16, 17 et 18ème siècles en Europe (je sais que de nos jours, c'est mal vu et plutôt "démodé" en France, mais pas dans les pays anglo-saxons : en G.B par exemple, où j'ai l'intention de lancer à Londres, un pari scientifique à 20 contre 1 : 20 pour moi bien sûr, en tant "qu'outsider").

S'agissant de ma formule numérique amusante, je voulais juste attirer l'attention sur le fait qu'elle donne quasiment la valeur proposée par Archimède; j'y reviendrais un de ces jours : vous n'avez à mon avis, pas très bien compris le sens de ma démarche.
Il n'est pas question pour moi, de donner ici les preuves de ce que j'avance, puisque je propose grâce à des exercices "bien dosés", d'exercer sa sagacité, pour tenter si possible, de trouver par soi-même une partie de mes résultats !!
Pour conclure, sachez que c'est "un petit astucieux programme" pour y parvenir, et si j'avais vraiment voulu que quelqu'un la découvre [de façon littérale], je l'aurais proposée en exercice, avec au moins deux questions.

Cordialement. professeur essef.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

3 Réponses 
 319 Vues
 Dernier message de roro28
 jeudi 9 août 2018 à 13:20
5 Réponses 
 630 Vues
 Dernier message de Edji
 mercredi 3 janvier 2018 à 18:33
0 Réponses 
 438 Vues
 Dernier message de nochris
 mardi 26 septembre 2017 à 23:43
6 Réponses 
 913 Vues
 Dernier message de Kiemmyisa
 lundi 15 mai 2017 à 20:43
1 Réponses 
 412 Vues
 Dernier message de MIMATA
 mardi 6 mars 2018 à 22:23