Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Problème de la mesure

  • La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
    La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
 #46341    par lacenaire
 lundi 24 décembre 2018 à 17:09
Bonjour à tous,

Je ne suis pas physicien, mes compétences sont limitées. Peut-être saurez-vous m'éclairer sur un point à propos duquel je me questionne :

Il existe en mécanique quantique la question de la mesure. La question de l'observateur.

Si j'ai bien compris. Les particules, hors du champ de l'observateur, se propagent et agissent comme des ondes. Une particule existe en tant que possibilité et non, a priori, dans un état fixe.

Mais il suffit de regarder ces particules et aussitôt elles s'ordonnent. Et les choses ainsi de prendre forme. Je suis à ma fenêtre et je regarde une feuille morte emportée par le vent. La mécanique quantique m'explique que la feuille existe et prend forme en raison seulement que je l'observe.

Ma question est la suivante, elle est probablement très bête, mais je la pose tout de même, car je ne peux pas me contenter d'une simple affirmation, j'ai besoin de comprendre :

Comment peut-on savoir/affirmer que les particules se propagent à la manière des ondes quand l'observateur est absent ? Sur quoi se fonde la mécanique quantique pour postuler cela ? Ce principe énoncé est-il en fait purement théorique ? La mécanique quantique n'est-elle qu'une philosophie ? Comment connaître ce qui est quand on ne regarde/mesure pas ?

On ne peut pas se contenter de dire : voici des possibilités, rien de plus, rien de mieux. Je regarde et tout prend forme aussitôt : une feuille morte, un camion ou le chat de ma grand-mère ... il faut pouvoir étayer. Alors !? D'où vient ce postulat ?

Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre, de m'expliquer dans les termes les plus simples, je vous en remercie.

Lacenaire
 #46389    par Jijijojo
 samedi 29 décembre 2018 à 21:15
Salut,
L'expérience des deux fentes illustre en effet très bien le caractère ondulatoire des particules. Mais en fait ce qu'il faut bien garder en tête c'est que "le paradoxe de la mesure" est associé à un postulat de nos jours fortement remis en question, celui de "l'effondrement de la fonction d'onde". Ce postulat est problématique car il est en contradiction avec un autre postulat de la mécanique quantique ; celui qui stipule que l'évolution temporelle de la fonction d'onde est gouvernée par un opérateur unitaire. Or aucun opérateur unitaire ne permet un tel "effondrement". Aujourd'hui une solution au paradoxe de la mesure serait offerte par la décohérence : l'effondrement de la fonction d'onde serait lié au fait que toute mesure introduit un interaction avec un système macroscopique, cette interaction permet la mise en place de la décohérence ; soit le fait que la probabilité (module au carré de la fonction d'onde) décroît exponentiellement vers l'état effectivement mesuré.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Les redshifts une mesure de l'écoulement du temps
par cosmos » mardi 4 octobre 2016 à 22:07 » In Autres théories
13 Réponses 
 2329 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 12 octobre 2016 à 15:33
0 Réponses 
 597 Vues
 Dernier message de Maths1
 samedi 17 juin 2017 à 18:50
2 Réponses 
 2715 Vues
 Dernier message de skeptikos
 dimanche 29 juillet 2018 à 12:55