Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Trop c'est trop.

  • Dans cette rubrique, vous pouvez parler de n'importe quoi et de ce qui ne se rapporte pas à l'astro ou aux sciences
Dans cette rubrique, vous pouvez parler de n'importe quoi et de ce qui ne se rapporte pas à l'astro ou aux sciences
 #47285    par lodeli
 jeudi 18 juillet 2019 à 18:37
bongo a écrit :
jeudi 18 juillet 2019 à 17:30
lodeli a écrit :
mardi 16 juillet 2019 à 12:00
Il faudra un jour que tu m'expliques comment tu peux faire une brillante démonstration de ce que je dis, et dire ensuite que c'est faux.
Où ai-je dit ça de toi ?
Peut-être était-ce de l'ironie ?
Bonjour

regarde dans le sujet "calculer un décalage temporel" le message #47 110 (page cinq)

Tu y démontres le principe de réciprocité qui est à la base de tous mes arguments et qui prouve que le principe de relativité d'Einstein représente une conclusion mathématique qui n'a rien de physique et qui permet d'affirmer qu'il ne peut y avoir de décalage temporel réel.

À partir du moment où tu as toi-même effectué ce calcul tu es en permanence en contradiction avec toi meme quand tu affirmes le contraire.
 #47286    par bongo
 vendredi 19 juillet 2019 à 10:16
Je te propose de lire le poste d'après : https://forum.planete-astronomie.com/vi ... 112#p47112
bongo a écrit :Ca s'appelle le principe de relativité... les deux observateurs observent la même chose parce qu'aucun ne peut dire qu'il est en mouvement, c'est relatif et non absolu.

A partir du moment où il y a une accélération... cela ne s'applique plus... mais ça je l'ai déjà dit.
J'apprécie que tu relises ce que j'ai écrit.
J'ai souligné le point important...
 #47287    par lodeli
 vendredi 19 juillet 2019 à 12:44
D'accord. Mais si il faut faire intervenir une accélération pour justifier le décalage, cela signifie que la relativité restreinte d'Einstein ne répond pas à la question et donc qu'elle est fausse.

Dans ce cas, il faut le dire bien fort et énoncer clairement un principe de relativité ou de "non relativité" basé sur l'accélération et non sur la vitesse.

On pourrait l'appeler "principe de non relativité accélérée de Bongo"
 #47293    par bongo
 dimanche 21 juillet 2019 à 10:31
Je t'ai déjà répondu :
https://forum.planete-astronomie.com/vi ... 97#p45565L

C'est le deuxième ou troisième message du sujet que tu as créé toi-même.
Je te conseille vivement de relire nos échanges, du moins les premiers échanges où je t'explique tout, notamment ton blocage. Après je me suis lassé parce que tu n'es qu'une tête de mule qui ne comprend rien.

La solution est là :
Maintenant retour à nos jumeaux... on peut suivre la trajectoire du jumeau voyageur, en calculant son temps propre, on obtient quelque chose de plus faible que pour le jumeau sédentaire, et ce quelque soit le référentiel galiléen utilisé.
Par contre si tu utilises le référentiel comobile du jumeau voyageur, tu trouveras autre chose... mais a-t-on le droit d'utiliser le référentiel comobile ? Ben non... le référentiel du jumeau voyageur est un référentiel accéléré en certains instants.

Pourquoi tu l'appelles pas le principe d'Aurélien Barrau ? ou tout simplement paradoxe de Paul Langevin ? ou tout simplement principe de relativité d'Einstein, puisqu'on dit tous la même chose. Et puis comme à tes yeux, je ne suis pas crédible alors pourquoi vouloir continuer à discuter ?

Je te le redis encore, je n'ai rien inventé, j'ai appris la relativité en cours, comme la plupart des physiciens.

Pourquoi tu cherches à comprendre un truc que t'as jamais compris toute ta vie ?
Pourquoi tu fais pas comme les autres ? dans ta maison de retraite ? Bridge, Scrabble ? Echecs ? Télé ? Kinésie Thérapie ?
 #47297    par bongo
 lundi 22 juillet 2019 à 20:27
Je vais le redire différemment et ce sera ma dernière intervention sur le paradoxe des jumeaux de Langevin. Si tu veux discuter, tu dois m'expliquer en quoi ce que j'ai dit ne s'applique pas.

La relativité restreinte s'applique dans un référentiel galiléen, quelque soit le mouvement du mobile étudié (accéléré ou non).

Appliquer la relativité restreinte aux deux jumeaux induit que chaque jumeau voit l'âge de l'autre plus faible que le sien. Et comme on ne peut privilégier aucun référentiel galiléen, les jumeaux devraient avoir le même âge à l'arrivée.

Sauf que... le jumeau qui voyage subit forcément une accélération quand il décide de revenir, ce qui n'est pas le cas du jumeau resté sur terre. C'est pourquoi il n'est pas dans un référentiel galiléen, et donc ses prédictions sont fausses, il n'a pas le droit d'appliquer la relativité restreinte.

Donc seul le point de vue du jumeau sédentaire est correct. Il n'y a pas équivalence des référentiels puisque celui du voyageur n'est pas galiléen. Donc le jumeau voyageur revient bien plus jeune.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

13 Réponses 
 17362 Vues
 Dernier message de astronamateur
 mercredi 29 août 2018 à 13:38