Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Gaz

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire

Gaz

Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
 #31660    par MIMATA
 mercredi 23 juillet 2014 à 13:52
Il y a aussi le fait que les états liquide, solide, gazeux, trouvent très vite leurs limites car ils n'ont plus beaucoup de sens quand il s'agit de qualifier des objets comme des planètes.
 #31680    par Astrale
 jeudi 24 juillet 2014 à 16:25
Bonjour à tous.

Le soleil serait-il une étoile liquide ?
 #31681    par MIMATA
 jeudi 24 juillet 2014 à 16:35
Je crois que c'est du plasma...encore un autre état de la matière...
 #31686    par bongo
 jeudi 24 juillet 2014 à 17:42
Effectivement c'est du plasma, mais au cœur de l'étoile. La surface de l'étoile est atomique et donc gazeux (c'est pourquoi on peut observer des raies d'absorption, 5800 Kelvin ce n'est pas assez chaud pour que ce soit du plasma).

Quant au plasma, on dit que c'est un autre état de la matière, qui correspond à une température et pression telles qu'aucun atome ne peut subsister, en fait il ne reste plus que des électrons et des noyaux atomiques. En tout cas c'est l'état que l'on imagine au cœur du soleil, chauffé à 15 millions de degrés et où se déroulent des réactions de fusion thermonucléaire.
 #31687    par Jules
 jeudi 24 juillet 2014 à 18:33
Petite question, est-ce à état cet de la matière que rentre en jeu la nucléosynthèse ? (Bongo c'est ce que tu explique dans ta dernière phrase : où se déroulent des réactions de fusion thermonucléaire ?).
 #31697    par Cyril
 vendredi 25 juillet 2014 à 01:28
Au cœur du soleil comme toute les étoiles, l'hydrogène est soumis à une pression et une température extrêmement forte. Elle devient à un stade si forte pour la molécule d'hydrogène, que celui-ci fusionne pour donner un atome d'hélium !

A se stade, Le plasma n'est pas encore crée, il résulte de l'ionisation d'un gaz, les fusions au cœur de l'étoile ne sont pas soumis à cette état. Celle si débute dans les couches supérieur avec les mouvements de convection de l'étoiles.